Séance du 24/02/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Les résultats de l’enquête de Bank Al-Maghrib (BAM) sur les taux débiteurs relatifs à l’année 2020, publiés ce vendredi 19 février, indiquent une baisse de 46 points de base du taux débiteur global moyen par rapport à l’année 2019.

Crédits : le taux débiteur global moyen baisse à 4,53% à fin 2020 (Bank Al-Maghrib)

 | LE 19-02-2021 09:21
Les résultats de l’enquête de Bank Al-Maghrib (BAM) sur les taux débiteurs relatifs à l’année 2020, publiés ce vendredi 19 février, indiquent une baisse de 46 points de base du taux débiteur global moyen par rapport à l’année 2019.

Sur l’ensemble de l’année 2020, le taux débiteur global moyen ressort à 4,53%, en repli de 46 pbs par rapport à l’année 2019, annonce Bank Al-Maghrib dans son enquête trimestrielle sur les taux débiteurs du 4ème trimestre 2020.

En comparaison avec les taux du 4ème trimestre 2019, tous les taux débiteurs affichés au 4ème trimestre 2020 sont en baisse.

Par objet économique, les taux des facilités de trésorerie sont passés de 4,70% au T4 2019 à 4,12% au T4 2020 (- 58 pbs). Les crédits à l’équipement et les crédits immobiliers ont vu leur taux passer de 4,61% à 4,21% (- 40 pbs) et de 5,34% à 4,91% (- 43 pbs), en ordre respectif. Idem pour les taux des crédits à la consommation aux particuliers qui sont descendus à 6,40% contre 6,66% (-26 pbs), pendant la même période.

Par secteur institutionnel, le taux appliqué aux crédits aux particuliers est passé de 5,55% à 4,98% (-57 pbs). Celui appliqué aux entreprises non financières s’est situé à 4,28% contre 4,77% (- 49 pbs). Pour sa part, le taux appliqué aux entreprises non financière privées est descendu à 4,30% contre 4,86%(- 56 pbs), avec 4,49% (contre 5,68%) pour les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) et 4,13% (contre 4,47%) pour les grandes entreprises (GE).

Evolution des taux débiteurs

Source : BAM.

En comparaison avec les taux du 3ème trimestre 2020, le taux débiteur moyen ressort en hausse de 8 pbs pour se situer à 4,42% au 4ème trimestre contre 4,34%.

Cette variation cache des disparités selon les types de crédit.

Dans le détail, les taux des facilités de trésorerie et des crédits immobiliers ont augmenté respectivement de 13 pbs et de 12 pbs.

De leur côté, les taux appliqués aux crédits à l’équipement et à la consommation aux particuliers ont baissé de 29 pbs et de 6 pbs.

Par secteur institutionnel, le taux appliqué aux crédits aux particuliers a baissé de 17 pbs. Le taux des crédits accordés aux entreprises non financières a, quant à lui, augmenté de 12 pbs. Pour les crédits accordés aux entreprises non financières privées, le taux a augmenté de 17 pbs. Cette évolution traduit une hausse de 3 pbs pour les crédits accordés aux TPME et de 17 pbs pour les GE.

Aller à
Atlanta