Séance du 14/04/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Suite à la publication des résultats annuels de Ciments du Maroc, Attjari Global research a diffusé une note de recherche analysant les réalisations du cimentier et recommandant aux investisseurs de conserver le titre. 

Ciments du Maroc : la recommandation d’Attijari passe d’acheter à conserver

 | LE 29-03-2021 11:42
Suite à la publication des résultats annuels de Ciments du Maroc, Attjari Global research a diffusé une note de recherche analysant les réalisations du cimentier et recommandant aux investisseurs de conserver le titre.

Attijari Global Research (AGR) a diffusé une note de recherche portant sur Ciments du Maroc (CIMAR), après la publication de ses résultats annuels.

A rappeler que le chiffre d’affaires du groupe cimentier a baissé de 7,1% à 3,68 milliards de DH. Son résultat net a chuté de 33,8% à 716 millions de DH.

Tenant compte des réalisations opérationnelles et financières de CIMAR, les analystes d’AGR ont modifié leur recommandation qui passe d’acheter à conserver. Ils maintiennent toutefois leur cours objectif de 1.800 DH. Le titre garde ainsi un potentiel de hausse de 3,44%, sur un horizon de 12 mois, en comparaison avec un cours de 1.740 DH (observé à la clôture de la séance du 26 mars).

A rappeler que CFG Bank recommande, elle aussi, de conserver le titre dans les portefeuilles et anticipe une baisse de plus de 8% de son cours pour descendre à 1.594 DH.

Evolution du cours de CIMAR

Graph Ciments Maroc

« CIMAR arrive à surperformer son secteur »

Attijari trouve que malgré la chute de la consommation nationale du ciment (-10,0% en 2020), « CIMAR arrive à surperformer son secteur en limitant la baisse de ses revenus à -7,2% contre une estimation AGR de -6,4% », commentent les analystes en expliquant : « À l’origine, nous relevons la montée en charge de l’activité export de clinker permettant à la fois de faire face à la contraction de la demande locale et de soutenir le taux d’utilisation des usines ».

A noter que CIMAR fait partie du portefeuille de conviction d’AGR pour l'année 2021, composé de 8 sociétés.

« Comme attendu, l’EBE accuse une baisse plus prononcée de -9,9% en raison des faibles niveaux de marges générées par l’activité export de clinker. Le résultat net récurrent ressort meilleur que prévu à 967 MDH contre une estimation de 939 MDH. Ce dernier ne tient pas compte du don de 100 MDH au fonds Covid-19 et d’un impairment de plus de 150 MDH sur l’une de ses filiales à l’étranger », commentent-ils.

« Un dividende meilleur que prévu, soutenu par la génération du cash-flow »

Au titre de l’exercice 2020, CIMAR annonce un dividende ordinaire de 90 DH. « Il s’agit d’un DPA supérieur à nos prévisions initiales, soit un DPA de 85 DH. Par conséquent, le D/Y du titre ressort à un niveau attractif de 5,1%, soit 2,6 fois supérieur au rendement offert par les BDT-5 ans ».

Les analystes expliquent cette performance par « la solide capacité de CIMAR de défendre sa génération de cash-flow à travers des niveaux de marge relativement élevés et une très bonne maîtrise de son BFR ».

Aller à
Atlanta