Séance du 14/04/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Dans une note de recherche diffusée suite à la publication des résultats annuels de Ciments du Maroc, CFG Bank maintient sa recommandation de conserver le titre dans les portefeuilles et anticipe une baisse de 9,7% de son cours.

Ciments du Maroc : CFG maintient sa recommandation de conserver le titre et anticipe une baisse de 9,7% de son cours

 | LE 26-03-2021 11:39
Dans une note de recherche diffusée suite à la publication des résultats annuels de Ciments du Maroc, CFG Bank maintient sa recommandation de conserver le titre dans les portefeuilles et anticipe une baisse de 9,7% de son cours.

Suite à la publication des résultats annuels de Ciments du Maroc, CFG Bank a diffusé une note de recherche analysant les réalisations du cimentier et maintenant sa recommandation de conserver le titre dans les portefeuilles. Les analystes anticipent une baisse potentielle de 9,7% du cours qui devrait passer de 1.765 DH (observé jeudi 25 mars) à 1.594 DH.

A rappeler que le résultat net de Ciments du Maroc s’est situé à à 716 millions de DH, en chute de 33,8%.

Les analystes trouvent que les réalisations de Ciments du Maroc en 2020 sont décevantes. « Gravement touché par la pandémie Covid-19, la proclamation de l'urgence sanitaire nationale et la mise en œuvre d'un confinement de la population, la consommation de ciment a baissé de 10% en 2020. Au milieu d'un environnement macroéconomique difficile, Ciments du Maroc a fait état d'une performance financière décevante en 2020, principalement en raison d'un changement dans le mix produits ».

Les analystes soulignent également qu’il faut attendre la publication des comptes annuels « pour tenter d'élucider les d'autres facteurs à l'origine de la dégradation des marges d'exploitation en 2020, et de décider si nous allons reconsidérer nos prévisions financières pour 2021 et au-delà ».

L’annonce positive faite par le cimentier concerne le dividende à distribuer. « La société a annoncé un dividende plus élevé que prévu (CFG 2020E : 65 DH), avec un DPS de 90 DH, soit un paiement de 181,5% et un rendement très attractif de 5,1% sur la base du cours de clôture d'aujourd'hui ».

« De plus, compte tenu de la position de trésorerie nettement positive de l’entreprise, nous n’excluons pas la possibilité que CMA continuerait à court / moyen terme à distribuer plus de 100% de son net consolidé le revenu », ajoutent-ils.

Ils notent que « cette valeur a toujours eu un ratio de distribution très élevé et que ses rendements dépassent largement le rendement du marché (5,1% en 2020 et 3,8% en 2021E contre environ 2,6% pour le marché en 2020) ».

De plus, un dividende exceptionnel n’est pas exclu. « Compte tenu de la position de trésorerie positive importante de la société, nous n’excluons pas possibilité pour Ciments du Maroc de distribuer un dividende exceptionnel à court ou moyen terme, et/ou envisager des opportunités de croissance externe (comme l'acquisition annoncée en juillet 2020) qui contribuera à améliorer ses perspectives de croissance », anticipent-ils.

Actuellement, la valeur est correctement valorisée par le marché. « L'action Ciments du Maroc se négocie actuellement à des multiples EV / EBITDA prévisionnels de 12,9x en 2021 et 11,9x en 2022 . Nous pensons que ces multiples de valorisation sont en ligne avec la valeur intrinsèque de l'entreprise. Par conséquent, nous pensons que le marché valorise correctement ce titre », indiquent-ils.

Evolution du cours de Ciments du Maroc
 

Graph CMT

Aller à
Atlanta