Séance du 24/02/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Malgré le recul des résultats de Maroc Telecom et la déception du marché face à la baisse du dividende, CFG Bank et Attijari Global Research maintiennent leur recommandation d’achat du titre.

Maroc Telecom : les recommandations des sociétés de bourse restent positives malgré la baisse du dividende

Par M. Ett. | LE 22-02-2021 
Malgré le recul des résultats de Maroc Telecom et la déception du marché face à la baisse du dividende, CFG Bank et Attijari Global Research maintiennent leur recommandation d’achat du titre.

La bourse de Casablanca a effacé une grande partie de ses gains cumulés depuis le début de l'année à cause de Maroc Telecom. Le MASI a clôturé deux séances successives dans le rouge depuis la publication des résultats de l'opérateur télécom. Sa hausse annuelle est passée de 2,49% (observé le jeudi 18 février) à 0,99% ce lundi.

A rappeler que la plus grosse capitalisation de la bourse de Casablanca, qui a dévoilé ses résultats annuels de 2020 vendredi 19 février, a déçu le marché par la baisse de son dividende. Suite à cela, son cours suit une tendance baissière depuis vendredi ; séance pendant laquelle le titre a lâché à peu près 4% et a fait baisser tout le marché casablancais.

Maroc Telecom a terminé la séance de ce lundi sur une baisse de 0,36% après l’échange de 106.887 titres, pour s’établir à 139 DH. La baisse de son cours depuis le début de cette année a atteint 4,14%.

Le marché a visiblement mal accueilli les annonces faites par Maroc Telecom. Quelques sociétés de bourse de la place, elles, continuent de croire en la valeur et maintiennent leurs recommandations d’achat du titre.

CFG Bank : la baisse du dividende d’IAM ne va pas se répéter

Dans une note de recherche diffusée ce lundi matin, CFG Bank revient sur la décision de la baisse du dividende de Maroc Telecom  : « La direction proposera à l'Assemblée générale un dividende par action de 4,01 dirhams, soit un payout ou un taux de distribution de 65%, ainsi qu'un rendement de dividende de 2,9%. Exceptionnellement, IAM n'a pas distribué la totalité de son bénéfice consolidé revenu, mais seulement 65% afin d’être préparé à faire face à une dégradation éventuelle du climat économique si la crise sanitaire et économique s’aggrave. Cette approche prudente ne doit pas effrayer les investisseurs car nous pensons que cette baisse de paiement sera faite une seule fois seulement puisqu’elle reste liée à la crise du Covid-19 ».

CFG Bank continue donc de croire en cette valeur et trouve que le niveau de valorisation actuel du titre est relativement faible étant donné les conditions actuelles du marché, marquées par un coût du capital très bas, et les perspectives de croissance de Maroc Telecom.

Par conséquent, CFG recommande aux investisseurs d’acheter le titre avec un objectif de cours de 159 DH, induisant un potentiel de hausse de plus de 14%, en comparaison avec le cours de clôture de la séance de ce lundi (139 DH). Les analystes indiquent que la valorisation du titre est basée sur la méthode des flux de trésorerie actualisés (DCF).

Ils justifient leur avis positif par les facteurs suivants :

> La confirmation que Maroc Telecom a entamé un nouveau cycle de croissance des bénéfices après une période difficile entre 2011 et 2015 où les gains avaient chuté de 41%. Ils s’attendent ainsi à un taux de croissance annuel composé du RNPG de 3,4% sur la période 2020-2023, grâce à une forte croissance des données mobiles, une progression continue du chiffre d'affaires à l'international, et, aussi, à l'impact positif induit par le programme de réduction des coûts et les efforts de restructuration du nouveau Moov Africa filiales, ainsi qu'au Maroc ;

> L'amélioration continue des marges opérationnelles : la marge d'EBITDA ajusté est passé de 49% en 2015 à 51,9% en 2019 et devrait atteindre 52,9% en 2022 ;

> Enfin, le profil défensif de Maroc Telecom avec un DY de 5,1% en 2021 et un DY de 5,2% en 2022.

AGR croit en la capacité d’IAM de revenir à un DPA supérieur à 6 DH

Pour sa part, Attijari Global Research qui a publié sa note d’analyse des résultats de Maroc Telecom ce matin, intitulée « Des résultats conforment à nos prévisions…, un dividende en deçà des attentes », souligne que les réalisations du groupe Maroc Telecom confortent ses prévisions initiales de croissance que ce soit en termes d’activité, de profitabilité ou encore de génération de cash.

«Malgré sa solide résilience en 2020, le groupe a revu à la baisse son DPA, suscitant une déception visible au sein du marché. Une telle décision ne pourrait remettre en question notre valorisation du titre », souligne Attijari.

AGR maintient ainsi sa recommandation d’achat du titre avec un cours objectif de 160 DH, ce qui lui laisse un potentiel de hausse de 15%.

Connu par son rendement attrayant et la distribution de 100% de ses bénéfices, la baisse du dividende de cet opérateur téléphonique a suscité des questionnements concernant le changement de sa politique de distribution. Mais AGR laisse croire que ce changement est exceptionnel et que « Maroc Telecom pourrait rapidement revenir à ses niveaux de distribution historiques, soutenus par la résilience de ses niveaux de profitabilité ».

« La déception du marché par rapport à la baisse du DPA à 4,01 DH, s’est reflétée sur le titre qui a cédé 4% dans un VMQ de 102 MDH. Toutefois, les indicateurs opérationnels et financiers du Groupe attestent de sa capacité à revenir rapidement à un DPA supérieur à 6 DH », anticipe-t-elle.

Evolution du cours de Maroc Telecom

Graph Maroc Telecom

Aller à
Atlanta