Séance du 22/01/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Lors de la conférence de présentation de l'introduction en bourse de la foncière Aradei Capital, Younes Benjelloun, Directeur Général de CFG Bank, a souligné que cette opération offre un produit extrêmement adapté à la conjoncture actuelle. Pour sa part, Nawfal Bendefa, PDG d'Aradei Capital, anticipe un impact positif de la crise du Covid-19 sur l’activité à moyen-terme. 

« Aradei est un produit extrêmement adapté à la conjoncture boursière actuelle » Younes Benjelloun

Par M. Ett. | LE 25-11-2020 
Lors de la conférence de présentation de l'introduction en bourse de la foncière Aradei Capital, Younes Benjelloun, Directeur Général de CFG Bank, a souligné que cette opération offre un produit extrêmement adapté à la conjoncture actuelle. Pour sa part, Nawfal Bendefa, PDG d'Aradei Capital, anticipe un impact positif de la crise du Covid-19 sur l’activité à moyen-terme.

Aradei Capital, la prochaine recrue de la Bourse de Casablanca, a organisé une web-conférence de presse, ce mercredi 25 novembre, afin de présenter son opération d’introduction, portant sur un montant de 600 millions de DH dont 500 millions par augmentation de capital. Les caractéristiques de cette opération sont détaillées dans cet article.

A cette occasion, Nawfal Bendefa, PDG d'Aradei Capital, a tenu à apporter une réponse à la question du timing de cette introduction en bourse qui coïncide avec une forte crise sanitaire et économique. Selon lui, « l’introduction en bourse est une étape importante dans le chemin de croissance de la société. Ce n’est pas une décision liée au timing du marché. C’est le fruit d’un travail de 5 années de préparation de la société et des actifs. C’est une coïncidence que les circonstances soient ce qu’elles sont aujourd’hui. Mais, de toutes les façons, la prochaine étape c’est de partager la croissance avec le marché. C’est une introduction portant principalement sur une augmentation de capital pour financer nos projets qui sont déjà identifiés ».

Dans sa stratégie de développement, en plus du contrat de développement conclu avec Label’Vie, Aradei Capital dispose d’un pipeline de projets identifiés, d’un montant de près de 1,2 milliard de DH. Les projets futurs de la foncière composant son Business plan concernent principalement :

> Un projet Mixed Use à Casablanca : Projet comprenant des composantes retail, loisirs et plateaux bureaux (55 000 m² GLA) pour un investissement global de près de 700 MMAD ;

> Retail Park à proximité de Rabat : Retail Park d’une surface totale GLA de 46.700 m² pour un investissement de plus de 200 MMAD avec le partenaire Carrefour ;

> Actif opérationnel : Acquisition d’un actif opérationnel occupé par Carrefour auprès de LabelVie et développement de son extension pour un montant global de 170 MMAD. L’extension sera louée à des enseignes internationales (17.000 m² GLA) ;

> Immeuble de bureaux à Casablanca : Développement d’un immeuble de plateaux bureaux (6.500 m²) pour un investissement global de 60 MMAD. Le projet est précommercialisé à 44% ;

> Partenariat de développement Label’Vie : L’accompagnement de LabelVie dans son programme d’investissement dans le cadre du contrat de développement signé avec Aradei Capital. Cela contribuera à accroître la présence de la marque Carrefour dans le pays, qui prévoit d’ouvrir 11 magasins grand format entre 2021 et 2022.

Impact positif de la crise du Covid à moyen-terme 

En dehors de l’impact négatif de la crise du Covid-19 sur l’activité de la foncière, souligné auparavant, Nawfal Bendefa se focalise sur l’impact positif à moyen-terme qui « est celui de rajouter un peu plus d’espaces de commerce moderne et surtout des espaces qui sont faciles pour implémenter les mesures sanitaires. Nos utilisateurs nous disent que leurs besoins en espace sont importants dans le futur proche ».

Pour sa part, Younes Benjelloun, Directeur Général de CFG Bank, qui participait à la conférence en tant que co-conseiller financier, estime que « nous sommes dans une activité [immobilier locatif, ndlr] extrêmement résiliente. Une bonne partie de l’activité est exposée à des commerces essentiels. D’un point de vue macroéconomique, l’impact ne sera que positif dans les prochains mois. On parle maintenant du vaccin qui sera administré dans les prochaines semaines. Normalement, d’ici fin mars, toutes les personnes concernées seront vaccinées, c'est de nature à relancer la machine ».

Et d’ajouter : « c’est une activité qui contribue à accélérer la croissance du pays. Ce n’est pas une activité qui souffre du ralentissement de la croissance ». 

D’après le DG de CFG Bank, l’IPO d(Aradei Capital offre « pour le souscripteur, institutionnel ou petit porteur, un produit adapté à la conjoncture. Un épargnant qui a un peu d'argent et qui ne sait pas où et comment le placer, il a ici l’occasion de miser sur un produit générateur de revenus et de croissance ». 

« On sait très bien que les taux d’intérêt sont relativement bas, donc la rémunération de l’épargne est faible. Et pour les gens qui ont peur et qui n’osent pas acheter des actions qui leur paraissent peut-être difficiles à comprendre, là on est en train de parler d’une société qui est très facile à comprendre et dans laquelle il est facile d’investir et de s’attendre à des revenus stables et réguliers dans la durée. C’est un produit d’excellence pour les gens qui veulent épargner à moyen et long terme, et qui est extrêmement adapté à la conjoncture actuelle (…) ce n’est pas un produit pour les gens qui veulent spéculer au quotidien », précise-t-il. 

D’autres géographies à explorer en Afrique ou ailleurs ? 

Aradei Capital ambitionne d’étendre son développement en dehors du Maroc, mais pas pour le moment, d’après le Top managment. « L’augmentation de Capital aujourd’hui ne prévoit pas d’investissements en dehors du Maroc. Cela ne veut pas dire que ce n’est pas une stratégie que nous allons adopter. Cela fait en effet plus de 2 années qu’on surveille les transactions sur le continent et qu’on regarde de très près et on se renseigne. A moyen terme, cela fera partie des leviers de croissance que nous aurons. Aujourd’hui, nous sommes focalisés sur la croissance nationale que nous avons », souligne Nawfal Bendefa.

>>> Lire aussi : Aradei Capital deviendra investisseur en OPCI à travers une filiale dédiée

Aller à
Atlanta