Tableau de bord

le 16/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

La capitalisation boursière globale à la bourse de Casablanca s’est élevée à 604,45 milliards de dirhams, selon les chiffres relevés le jeudi 5 septembre 2019. Dix sur 75 sociétés cotées représentent 74,54% de cette dernière capitalisation et s’établissent à 450,58 milliards de dirhams. Globalement, les 10 valeurs ont évolué positivement depuis fin 2018: 8 sur dix des valeurs ont enregistré une progression, les 2 restantes une dépréciation. 

Bourse : L'évolution des 10 plus grandes capitalisations depuis fin 2018

Par Imane Boujnane | LE 06-09-2019 
La capitalisation boursière globale à la bourse de Casablanca s’est élevée à 604,45 milliards de dirhams, selon les chiffres relevés le jeudi 5 septembre 2019. Dix sur 75 sociétés cotées représentent 74,54% de cette dernière capitalisation et s’établissent à 450,58 milliards de dirhams. Globalement, les 10 valeurs ont évolué positivement depuis fin 2018: 8 sur dix des valeurs ont enregistré une progression, les 2 restantes une dépréciation.

Notons que depuis fin 2018, la capitalisation boursière a augmenté de 3,82%. D’une autre part, le MASI a évolué positivement de 2,63% et s'est situé à 11.662,66 points le jeudi dernier. 

Evolution de la capitalisation boursière
en MMDH  Le 31/12/18  Le 5/9/19 Evolution
Capitalisation boursière globale 582,16 604,44 + 3,82%

Les 65 autres sociétés cotées en bourse ne représentent actuellement que 25,55% de la capitalisation boursière globale.

On trouve à la tête de ces 10 sociétés, Maroc Telecom dont la capitalisation, du 5 septembre 2019, s’élève à 126,19 milliards de dirhams (20,87%) suivie d'Attijariwafa bank à 100,1 milliards de dirhams (16,56%) et la Banque Centrale Populaire à 54,69 milliards de dirhams (9,04%).

Principales capitalisations boursière
en MMDH  Capitalisation au 5/09/2019
MAROC TELECOM 126,19
ATTIJARIWAFA BANK 100,1
BCP 54,69
LAFARGE HOLCIM 39,59
BMCE 36,58
CIMENTS DU MAROC 24,62
TAQA MAROC 21,46
COSUMAR 20,5
SODEP MARSA MAROC 13,57
AFRIQUIA GAZ 13,58
Total 450,58


 

 

 

D’après le rapport mensuel d'août de la bourse de Casablanca, les échanges en volume les plus importants réalisés depuis le début de l’année jusqu’au 30 août 2019, ont concerné Maroc Télécom, BMCE Bank et Ciments du Maroc.

Maroc Telecom

En effet, le volume d’actions Maroc Telecom échangées a vu son pic, avec une quantité de 3.786.519 titres échangés à partir du lundi 17 juin 2019, monopolisant 82,1 % du volume global échangé à la bourse de Casablanca durant la semaine.

Le cours le plus élevé de cette valeur est de 153,08 MAD, enregistré le 11 février 2019. Il s’est positionné à 143,55MAD le 5 septembre 2019.

Pour Maroc Telecom, cette période a été marquée par l’OPV de 2% de son capital, ouverte le mercredi 26 juin et ayant pris fin le vendredi 15 juillet à 14h30. Le prix de vente des actions au grand public était de 125,3 MAD.

Par ailleurs, le Resultat net du groupe s’élève à 3.485 MMAD à la fin du premier semestre 2019 contre 3.468 MMAD durant la même période en 2018. Cette évolution est engendrée par la hausse de 57,6% de leur résultat financier.

Attijariwafa Bank

A fin 2018, le cours d'Attijariwafa Bank s'était établi à 453 MAD contre 477 MAD le 5 septembre 2019 (+5,2%) , une variation faisant environ le double de la croissance du marché. La plus haute valeur du cours pendant cette année est de 487,75 MAD enregistrée le 29 août 2019.

Source : Le Boursier

Le résultat net du groupe a enregistré une hausse de 5,8 % en 2018 s'élevant à 5,7 milliards de dirhams. Cette croissance revient à l'évolution de la marge d'intérêt et de la marge de commissions. Par conséquent, le résultat d'exploitation avait augmenté de 4,6% à fin 2018. Un dividende de 13 dirhams est donc proposé par action contre 12,5 en 2017. 

Banque Centrale Populaire

Contrairement à Attijariwafa Bank, le cours de la BCP a connu une légère baisse de (-3,4%) depuis fin 2018 où il s'était établi à 280 MAD contre 270,4 MAD le jeudi 5 septembre 2019.

Source : Le Boursier

Par contre, le résultat de la BCP a enregistré une hausse de 3,5% à fin 2018, cette croissance est imputée à la hausse de 4% du PNB. Les activités au Maroc et en Afrique Subsaharienne ont toutes les deux contribué à cette croissance.

Par conséquent, les dividendes se sont établis à 7,5 MAD en progression de 15,4% par rapport à 2017.

Lafarge HOLCIM

Le 4 septembre 2019, le cours était de 1.690 MAD, enregistrant une baisse (-5,53%) par rapport au cours de 1.789 MAD à fin 2018.

Source: Le Boursier

A la fin de l'année 2018, Lafarge Holcim a enregistré une baisse de 18% sur ses bénéfices après le recul du secteur du BTP. La société a donc décidé de maintenir ses dividendes distribués à 66 dirhams.

BMCE

Le cours de la BMCE s'est établi à 194 MAD le 5 septembre 2019, sans s'éloigner de son pic annuel de 194,5 MAD atteint le 10 avril 2019.

Source : Le Boursier

Pour BMCE Bank, cette période a été marquée par la clôture et le succès de l’augmentation de capital de 1,89 milliard de dirhams avec un prix fixé de 180 dirhams par action.

Ciments du Maroc

Le cours de Ciments du Maroc s'est établi à 1.706 MAD (+3,39%) le 5 septembre 2019 , contre 1.650 le 31 décembre 2018.

Source : Le Boursier

Upline Securities a estimé que le cimentier jouit d’une situation financière solide lui permettant de se développer au Maroc et en Afrique. La société de bourse a ainsi émis un avis positif sur la valeur et recommande aux investisseurs de la renforcer dans leurs portefeuilles.

Cependant, CDG Capital ne prévoit aucune croissance pour Ciments du Maroc en 2019. Selon ces analystes, le secteur cimentier devrait souffrir de la baisse du marché du logement.

TAQA Maroc

Le cours des Actions TAQA a évolué de 890 MAD à fin décembre 2018 à 910 MAD (+2,2%) le 5 septembre 2019, enregistrant son pic annuel le 3 mars 2019 (940 MAD). 

Source : Le Boursier

Upline recommande le renforcement du titre dans le portefeuille. En effet, elle sélectionne TAQA parmi les valeurs sur lesquelles il faut miser en 2019 qui, selon Upline, est un groupe avec un business model solide ayant des perspectives prometteuses. BMCE Capital recommande également cette valeur en affirmant son potentiel de croissance. 

Rappelons que le résultat net du groupe a augmenté de 3,8% à fin 2018 en glissement annuel et s’est établit à 1,01 MMDH. Cette évolution est imputée par la banque à la bonne performance des unités.

Cosumar

Le jeudi 5 septembre, le cours de la société Cosumar s’est élevé à 217 MAD (+2,43%) en progression continue depuis fin 2018 où le cours s'était établi à 174,5 MAD.

Source : Le Boursier

En effet, pour l’année 2019, les analystes d’Upline avaient estimé que le groupe Cosumar devrait profiter d’une perspective favorable pour la campagne sucrière, en raison de la bonne répartition de la pluviométrie en début de campagne et de l’amélioration du taux de remplissage des barrages à usage agricole.

SODEP Marsa Maroc

Au 5 septembre, le cours est de 186,4 MAD en évolution de 14,3% par rapport à fin 2018, où il s'était établit à 163 MAD.

Source : Historique de la bourse de Casablanca

Rappelons qu'Attijari Global Research avait recommandé aux investisseurs qui détiennent le titre Marsa Maroc de le conserver dans leurs portefeuilles, compte tenu de la résilience de son dividende et de la dynamique de son secteur d’activité. En effet, au titre de l'année 2018, Marsa Maroc déclare l'augmentation de son dividende à 9,3MAD contre 8MAD en 2017, réalisant ainsi une hausse de 16%.

Afriquia Gaz

Le cours de l'action a enregistré une importante hausse de 3.000MAD, à fin 2018, juqu'à 3.830 le 5 septembre (+27,6%) tout en marquant son pic annuel le 2 septembre 2019 avec un cours de 3.917 MAD.

Source : Le Boursier

Le résultat net consolidé de la société s'est amélioré de 14% à fin 2018, cette croissance est liée à la progression de 25% de ses revenus commerciaux. Cependant, le même montant distribué en dividende en 2017 est maintenu, s'établissant à 125 dirhams.

La séance du jour
16-09-2019
10:01Le MASI démarre la semaine au rouge
Page d'accueil Bourse