Tableau de bord

le 16/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

En quinze séances, le titre IAM s'est apprécié pour atteindre 143,95 DH, en passant par un pic de 145 DH. Une progression qui indique un mouvement acheteur, surtout de la part des OPCVM. Détails.

 

Maroc Telecom : Comment a évolué le titre depuis l'OPV?

Par S.E.H. | LE 06-08-2019 
En quinze séances, le titre IAM s'est apprécié pour atteindre 143,95 DH, en passant par un pic de 145 DH. Une progression qui indique un mouvement acheteur, surtout de la part des OPCVM. Détails.

Une chose est sûre: l'offre publique de vente de 2% du capital de Maroc Telecom (après le placement de 6% du capital auprès d'investisseurs institutionnels) a animé le marché, car il s'agit de la première capitalisation de la place casablancaise. Depuis le dénouement de l'opération, la valeur est sur un trend globalement haussier, sauf pour les deux dernières séances.

Le 15 juillet dernier, soit à la veille de la date de règlement-livraison des nouvelles actions IAM issues de l’OPV, le titre en question clôturait à 139,8 DH, après l'échange de 279.009 actions. Un volume significatif, tenant compte du volume de titres échangés d’IAM depuis le début de l’année 2019, qui avoisine les 143.000 titres seulement.

Le lendemain, le jour J, ce sont 1.159.692 titres IAM qui ont changé de main. Le cours, quant à lui, a progressé pour atteindre les 141 dirhams. En quinze séances, le titre s'est apprécié pour atteindre 143,95 DH, en passant par un pic de 145 DH.

Historique de la valeur IAM depuis le 15/07/2019. Source: BVC

Dans ces mouvements, il est difficile de distinguer les nouvelles actions de celles déjà en circulation bien avant l'OPV. Mais il faut dire que la tendance à la hausse du cours de valeur dénote un mouvement acheteur sur le titre. Un mouvement anticipé, notamment de la part des OPCVM Actions et Diversifiés.

Rappelons-le, ceux-ci doivent s'aligner sur les nouvelles pondérations permises par l'AMMC, qui les autorisent à détenir les valeurs qui pèsent plus de 15% dans l'indice MASI à hauteur de 20% de leurs fonds Actions, contre 15% initialement. Pesant jusque-là 18% de l’indice, le poids de Maroc Telecom dans le flottant est passé automatiquement à 25% après le règlement-livraison des nouveaux titres cédés par l’Etat.

Même si leur exposition actuelle sur IAM est de 15%, les OPCVM Actions et diversifiés auront au moins 5% à récupérer. Et vu que cette opération a prévu uniquement une cession de 4,1 millions d'actions (0,5% du capital) pour cette catégorie de souscripteurs, ceux-ci doivent continuer à faire leurs emplettes pour se rapprocher de la nouvelle pondération. Sinon, ils seront décalés par rapport au marché, ce qui n’est pas bon pour un gestionnaire d’actifs.

Comme nous l'avions déjà indiqué dans un précédent article, des gérants de portfeuilles nous ont déjà confirmé leur position à l'achat sur Maroc Telecom.

Cette demande des OPCVM a permis d'absorber l'offre des personnes physiques et morales qui se sont positionnées à la vente dès le règlement-livraison des nouveaux titres, et qui misaient sur un bénéfice rapide et court-termiste. Un gain qui était certain eu égard à la décote proposée lors de l'OPV, et qui a permis de garantir au moins une plus-value de 10% aux souscripteurs qui ont décidé de vendre le titre immédiatement après le règlement-livraison.

En effet, l’action Maroc Telecom a été proposée dans le cadre de l’OPV à un prix de 125,3 dirhams, alors que celle-ci se négociait aux alentours de 139 dirhams.

Le placement à moyen-terme favori

Mais il faut dire que si certains investisseurs se sont positionnés à la vente rapidement, d'autres préfèrent se positionner au moins sur le moyen terme (un horizon de 2 à 3 ans). Alors que plus de 17,5 millions actions IAM ont été cédées dans le cadre de l'OPV, seulement 4,4 millions ont changé de main depuis la date du règlement-livraison.

Il faut dire que le choix de garder les actions est motivé par des arguments probants: Outre les dividendes distribués tous les ans par l'opérateur télécom (jusqu'à 6% de rendement prévu sur la période 2019-2025 selon Attijari Global Research), le consensus dans le marché est quasi-généralisé quant à l'aptitude du cours de l'action IAM à grimper davantage.

En effet, dans leurs récentes valorisations, Crédit du Maroc Capital évalue la valeur à 157 DH, le Tunisien Alpha Mena à 155 DH, CFG Bank à 156 DH et Attijari Global Research, organisme de recherche de la banque conseil de l’Etat dans cette opération de cession, valorise le titre à 169 DH.

Cumuler deux à trois ans de rendement sur le dividende, et récolter une plus-value d'au moins 23,7% à la vente, voici en somme ce qui est recommandé par les analystes dans une stratégie de placement à moyen terme. Une stratégie considérée moins spéculative, plus sûre et très rentable.

La séance du jour
16-09-2019
10:01Le MASI démarre la semaine au rouge
Page d'accueil Bourse