Tableau de bord

le 18/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

La société de bourse MSIN vient de diffuser une note de recherche portant sur la valeur Lesieur Cristal où elle effectue une analyse de son activité globale et, sur cette base, recommande aux investisseurs d’alléger le titre dans les portefeuilles.

Samir Oudghiri, DG Lesieur Cristal
La société de bourse MSIN vient de diffuser une note de recherche portant sur la valeur Lesieur Cristal où elle effectue une analyse de son activité globale et, sur cette base, recommande aux investisseurs d’alléger le titre dans les portefeuilles.

Dans une note de recherche, MSIN a évalué le titre Lesieur Cristal à un cours de 153,2 DH, anticipant ainsi une baisse de 15,59% par rapport au cours de 181,50 DH, observé à la clôture de la séance du mercredi 31 juillet. Les analystes de la société de bourse recommandent ainsi aux investisseurs d’alléger le titre dans les portefeuilles.

Pour la valorisation du titre Lesieur Cristal, ils ont utilisé la méthode d’actualisation des cash-flows futurs (DCF), en se basant sur les hypothèses suivantes :

• Un taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires consolidé de 1,4% sur la période 2019 - 2023 ;

• Un cout moyen pondéré du capital de 6,6%, calculé sur la base d’un Bêta de 0,39 et un taux sans risque de 2,97% ;

• Une prime de risque de 7,2%.

Par rapport aux prévisions, le groupe devrait, à périmètre constant, continuer à réaliser un rythme de croissance stable.

Résultats réalisés et prévisionnels (2017-2021)

Source : M.S.IN

Selon les hypothèses de la société de bourse, Lesieur Cristal devrait continuer à distribuer des dividendes au même niveau que les années précédentes, sans tenir compte de la baisse de 2018.

Les analystes tablent sur un dividende moyen par action de 5,1 DH sur la période 2019 -2023, soit un TCAM (2019-2023) de 1,2%. (Voir tableau ci-dessous)

Le chiffre d'affaires de l'activité "savon" devrait croître de plus de 6% (2019-2023)

Le chiffre d’affaires du groupe, qui est positionné dans les deux segments agroalimentaire et savon, demeure dominé par les produits de l’huile de table. 

Par produit, l'évolution chiffre d’affaires se présente comme suit :

> Huile de table : un TCAM (2019-2023) de -0,5%.

« Cette faible évolution s’explique d’une part par le glissement de la consommation vers l’huile d’olive au détriment de l’huile de table et, d’autre part, par la concurrence intersectorielle acharnée », commentent-ils.

> Huile d’olive : un TCAM de 2,9%.

« Notre hypothèse se base sur des conditions climatiques favorables, où la hausse de la production d’olives impacte le prix de l’huile vers la baisse, et donc la consommation vers la hausse. Les méthodes d’approvisionnement de l’huile d’olive, quant à elles, connaissent un changement, notamment le glissement des méthodes traditionnelles (vracs) vers les méthodes modernes (contenants scellés et étiquetés). Cette évolution joue en faveur des sociétés spécialisées, comme Lesieur Cristal », argumentent-ils.

> Savon : un TCAM (2019-2023) de 6,4% qui devrait être tiré, selon les analystes, doublement par l’amélioration progressive de la consommation ainsi que par celle de la population.

> Autres : Lesieur Cristal est positionnée sur d’autres activités, dont la part dans le chiffre d’affaires reste marginale, notamment l’activité tourteaux et condiments. Pour ces activités et « en l’absence de lancement de nouveaux produits, nous supposons que les deux activités devront rester au même niveau que les années précédentes », prévoient les analystes.

Page d'accueil Bourse