Tableau de bord

le 16/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Le marché a été peu animé sur les six premiers mois de l'année. Les indices ont lâché de la valeur, la capitalisation aussi. Le bilan aurait pu être pire si ce n'est un bon mois de juin sauvé par l'opération Maroc Telecom. Les perspectives restent floues pour le reste de l’année.

Un premier semestre terne à la Bourse de Casablanca

Par M. Ett. | LE 05-07-2019 
Le marché a été peu animé sur les six premiers mois de l'année. Les indices ont lâché de la valeur, la capitalisation aussi. Le bilan aurait pu être pire si ce n'est un bon mois de juin sauvé par l'opération Maroc Telecom. Les perspectives restent floues pour le reste de l’année.

Les principaux indices de la cote ont passé ce premier semestre dans le rouge. Les volumes étaient généralement faibles.

Le MASI est passé de 11.364,31 points en décembre 2018 à 11.287,04 points à fin juin 2019, enregistrant une baisse de 0,68% en 6 mois.

Le MADEX a cédé 0,53% en passant de 9.233 points à 9.183,42 points sur la même période.  

Evolution du MASI et du MADEX (6 mois)

Source: La Bourse de Casablanca

La capitalisation boursière s’est située à 583,09 milliards de DH à fin juin 2019, contre 582,15 MMDH au 31 décembre 2018, soit une petite baisse de 0,16%. En valeur, ce sont 805,6 millions de DH qui ont été perdus en capitalisation. 

Les pertes auraient pu être plus importante si ce n'est la méga opération de cession de 8% de Maroc Telecom initiée par l'Etat à la fin du semestre. 

Evolution de la capitalisation boursière globale (6 mois)

Le semestre sauvé par Maroc Telecom

Sollicité par LeBoursier, un analyste de la place nous livre sa lecture de la bourse au premier semestre 2019 :

« Globalement, le marché a été terne jusqu’à fin mai pour les raisons que l’on connait : baisse de la capacité bénéficiaire des sociétés cotées au terme de l’exercice 2018 et les perspectives qui n’étaient pas assez claires pour l’année 2019 ».

« Et puis à partir du mois juin est intervenue l’annonce de l’opération de cession de 8% du capital de Maroc Telecom détenus par l’Etat qui a suscité une forte animation du marché le poussant à se rattraper par rapport à la tendance initiale », ajoute-t-il. 

« Certes, ce rattrapage, qui a duré pour une période intermittente, n’était pas suffisant pour rebasculer totalement dans le vert, mais juin s’est avéré un excellent mois pour le marché au titre de l’année en cours grâce à Maroc Télécom », commente notre source.

                    >> Lire aussi : La Bourse regagne son dynamisme grâce à Maroc Telecom et aux opérations de fin de semestre

« Actuellement, le marché s’est calmé pour revenir à la tendance baissière. Les investisseurs sont dans l’attente du dénouement de la deuxième tranche de l’opération de cession des titres Maroc Telecom détenus par l’Etat », nous indique notre source qui ajoute qu’ « il y a aussi des investisseurs qui se préparent pour se repositionner avec plus de force sur Maroc Telecom après l'OPV».

« En principe, après le dénouement de l’opération de Maroc Telecom, le marché devrait être dynamique d’ici la fin de juillet », estime-t-il.

Pour les mois à venir, « il y a un autre élément qui peut contribuer à la relance du marché. Il s’agit de l’obligation des publications trimestrielles pour les sociétés cotées, si effectivement elle rentre en application », conclut notre source.

>>> Lire aussi : Les pires et meilleures performances boursières du premier semestre
 

La séance du jour
16-09-2019
10:01Le MASI démarre la semaine au rouge
Page d'accueil Bourse