Page d'accueil Bourse

Immobilières : le flou persiste malgré des niveaux de valorisation très attrayants

medias24

Les cours des immobilières cotées à la bourse de Casablanca continuent de chuter, offrant des niveaux de valorisation très attrayants pour les investisseurs. Pourtant, les analystes peinent toujours à émettre des recommandations à cause du flou qui entoure l'activité des promoteurs et le cadre réglementaire et fiscal du secteur. 

 

Les cours des immobilières cotées à la bourse de Casablanca continuent de chuter, offrant des niveaux de valorisation très attrayants pour les investisseurs. Pourtant, les analystes peinent toujours à émettre des recommandations à cause du flou qui entoure l'activité des promoteurs et le cadre réglementaire et fiscal du secteur.

Les analystes de la place peinent à émettre des avis sur les immobilières cotées. Ces valeurs ne font presque plus partie des notes d’analyse et de recommandation des sociétés de bourse.

CFG Capital Markets n’émet plus de recommandations par rapport aux titres Addoha et Résidences Dar Saada au niveau de ses Stock Guide. Quant à Alliances, elle n’est même pas incluse dans son périmètre d'analyse.

Attijari global research, elle, a suspendu sa recommandation d’achat d’Addoha dans l’attente d’un exercice de réévaluation.

Eu cause : l’essoufflement de la demande en logements ainsi que le manque de visibilité qui entoure le secteur, lié, en partie, au cadre réglementaire du segment social qui risque de changer et surlequel il n'y a pas de visibilité au delà de 2020.

Même avec la forte baisse actuelle des cours des immobilières, les analystes de la place n’arrivent pas à estimer s’il faut en profiter et se positionner en tant qu’acheteur.

Les trois immobilières cotées s’échangent actuellement à un cours inférieur à 100 DH. Elles font partie ainsi des titres les moins chers de la cote en valeur absolue. 

Depuis le début de l’année en cours, Addoha a lâché à peu près 40% de sa valeur pour s’établir à 10,44 DH, observé à la clôture de la séance de ce lundi 10 juin. 

Alliances, quant à elle, s’échange actuellement à 76,50 DH, marquant ainsi une baisse de 10% depuis le début de l’année 2019.

Dans ces conditions, le rapport entre la capitalisation boursière de ces deux valeurs et de leurs capitaux propres (ou le Price to book ratio) devient faible. Cela montre que la valeur anticipée par la bourse est inférieure à la valeur patrimoniale actuelle des deux immobilières. (Voir tableur ci-dessous)

Source : Données: Bourse de Casablanca. Elaboré par LeBoursier

Le PER (Price earning ratio ; multiple de résultat) -un ratio destiné à évaluer la cherté d'une action- ressort comme suit : 

Source : Données: Bourse de Casablanca. Elaboré par LeBoursier

 

Alliances traite à un PER de 4,80 fois ses résultats futurs tandis qu'Addoha se négocie à un multiple de 8,99 fois ses résultats esomptés. Des niveaux de valorisation très intéressants comparés au PER du marché qui traite à 18,9 fois ses résultats. 

Mais même avec ces niveaux de valorisation très attrayants, les analystes hésitent à recommander les titres à l'achat, et ce en raison du flou qui entoure leur activité.

« Les avantages fiscaux dont profitent les immobilières actuellement vont prendre fin dans quelques mois », explique ainsi un analyste de la place.  « Il y a un flou qui entoure le cadre réglementaire de ce secteur. Nous nous savons toujours pas si ces avantages fiscaux vont être reconduits ou pas. C’est pour cela que nous ne traçons plus de business plan pour les immobilières puisque nous ne savons pas quoi y mettre. Nous ne pouvons donc plus nous prononcer sur ces valeurs pour dire si elles sont surévaluées ou sous-évaluées".

« C’est vrai que les cours ont beaucoup baissé. Nous pensons qu’il s’agit de prix plancher, même dans le cas du non renouvellement des avantages fiscaux, nous ne pensons pas que les immobilières vont être échangées à des niveaux au-dessous des cours actuels », conclut-il.
 

Le Trésor place 2,4 milliards de dirhams d’excédents de trésorerie
Rédouane Najmeddine nommé Président du Groupe Régional Afrique de la WSBI
SIA s'associe à HPS pour le renforcement ses activités de paiement par carte en Grèce