Tableau de bord

le 24/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Selon la banque d’affaires, le titre offre un profil résilient surtout dans un contexte de marché baissier. Eu égard à la robustesse de son business model, les perspectives du groupe demeure prometteuses. En bourse, le cours cible est fixé à 920 DH contre un cours actuel de 870 DH.

Selon la banque d’affaires, le titre offre un profil résilient surtout dans un contexte de marché baissier. Eu égard à la robustesse de son business model, les perspectives du groupe demeure prometteuses. En bourse, le cours cible est fixé à 920 DH contre un cours actuel de 870 DH.

Dans son rapport "Upline Strategy 2019", la filiale du groupe BCP sélectionne Taqa Morocco parmi les valeurs sur lesquelles il faut miser en 2019.

La banque d’affaires recommande aux investisseurs de renforcer le titre dans les portefeuilles eu égard à son potentiel de croissance. Le cours cible est fixé à 920 DH contre un cours actuel de 870 DH (observé à la clôture de la séance du 22 mai), soit une décote de 5,7%.

« Les résultats du groupe dénotent d’une grande maîtrise opérationnelle, qui bien qu’impactés par un arrêt de 42 jours au T4-2018 lié à la révision majeure de l’unité 2, continuent d’emprunter un trend haussier », commentent les analystes.

Selon eux, cette performance s’explique par une maintenance rigoureuse favorisant l’optimisation du rendement des usines et ayant permis par ailleurs de contenir l’impact de la dépréciation du dollar sur le résultat.

Ceci dit, Upline souligne que le T4-2019 sera marqué par la révision majeure de l’unité 5 (arrêt de 42 jours), qui n’aura pas d’impact sur la disponibilité globale des usines sur l’exercice 2019 étant donné que celui-ci se termine en septembre.

En termes de perspectives, «Taqa Morocco continue d’articuler sa stratégie locale sur l’accompagnement de l’Etat marocain dans sa stratégie énergétique, notamment l’extension du PPA jusqu’à fin 2044 pour les unités 1 à 4. Une ambition qui demeure confortée par une situation bilancielle saine, marquée par une trésorerie excédentaire de près de 2,3 milliards de dirhams, à fin décembre 2018», indique-t-on. 

Les bénéfices augmenteraient de 7,9% en 2019

Côté Business Plan, les analystes tablent sur une croissance de 7,7% du CA en 2019 pour un RNPG en amélioration de 7,9%.

Ils estiment que la spécificité du business model de Taqa Morocco repose sur la stabilité des performances techniques avec un taux de disponibilité qui dépasse 90% depuis 2014, traduisant ainsi une performance industrielle top quartile. «La robustesse du business model se manifeste par ailleurs par la progression constante des agrégats financiers avec une croissance moyenne du RNPG de 21,6% depuis 2013». 

En effet, les analystes pensent que le titre Taqa Morocco offre aussi bien un profil résilient (typique des valeurs refuges) notamment dans ce contexte de marché globalement baissier qu’un rendement de dividende attrayant, matérialisé par un D/Y 2019e de 5,1% (sur la base du cours en bourse du 26/04/2019). 

Sur le long-terme, «nous demeurons confiants quant au potentiel de croissance du groupe qui devrait continuer à tirer profit de l’optimisation du taux de disponibilité de ses unités, en lien notamment avec les importants investissements ayant contribué à l’efficience de son outil industriel et à l’amélioration de sa production (coût du KW en baisse de 25% par rapport à 2014)», conclut Upline.

Rappelons que, dans son rapport annuel 2018, BMCE Capital avait également intégré la valeur dans son portefeuille stratégique en la valorisant à 953 DH.

>>> Lire aussi: Taqa Morocco : le résultat net part du groupe baisse de 6% à fin mars 2019

>>> Lire aussi: Taqa Morocco : résultat net consolidé en hausse de 3,1% à fin 2018

Page d'accueil Bourse