Tableau de bord

le 24/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Upline Securities estime que le cimentier jouit d’une assise financière solide lui permettant de se développer au Maroc et en Afrique. La société de bourse émet ainsi un avis positif sur la valeur et recommande aux investisseurs de la renforcer dans leurs portefeuilles.

Upline Securities estime que le cimentier jouit d’une assise financière solide lui permettant de se développer au Maroc et en Afrique. La société de bourse émet ainsi un avis positif sur la valeur et recommande aux investisseurs de la renforcer dans leurs portefeuilles.

La dynamique commerciale de Ciments du Maroc devrait reprendre des couleurs sur l’exercice en cours, estiment les analystes d’Upline Securities.

Ils appuient leur avis par les perspectives d’évolution de l’activité commerciale dans les régions de prédilection de l’opérateur, en lien avec les efforts de l’Etat en matière de chantiers d’infrastructures et à la hausse de 7,8% des ventes de ciments à fin mars 2019 en glissement annuel.

A noter qu’à fin avril 2019, les ventes du ciment se situent à 4,80 millions de tonnes dégageant ainsi une hausse de 5,85% en glissement annuel.

Par ailleurs, la société de bourse souligne que « la volonté de la maison mère (Heidelberg cement) de se désengager partiellement du capital (tout en restant majoritaire) pourrait mettre sous pression le cours en bourse sur le court terme ».

En revanche, cet évènement ne remet nullement en cause l’opinion positive d’Upline sur la valeur qui jouit d’une assise financière solide pouvant lui permettre de mener à bien ses projets de développement aussi bien au Maroc qu’en Afrique.

Au vu de ce qui précède, Upline fixe un cours cible de 1.616 DH, anticipant ainsi une hausse de 12,61% en comparaison avec un cours de 1.435 DH, observé le 26 avril 2019. L’action s’échange actuellement à 1.511 DH.

Upline recommande ainsi aux investisseurs de renforcer la valeur dans leurs portefeuilles.

Cette recommandation est confortée par un Dividend Yield 2019 attrayant de l’ordre de 5,9%, largement supérieur à la moyenne du marché se situant autour de 3,9% (sur la base des cours au 26 avril 2019), note Upline.

Un TCAM de 2,1% du chiffre d’affaires sur la période 2018-2028

« En dépit du ralentissement du secteur des matériaux de construction, en lien avec la méforme du secteur immobilier et l’allègement des investissements en infrastructures, nous continuons à penser que la région du sud du Maroc, marché de prédilection de Ciments du Maroc, recèle un potentiel plus important que le reste du royaume », soulignent les analystes d’Upline.

Ils donnent à titre d’exemple les différents projets d’infrastructures lancés par l’opérateur, à l’image de l’élargissement de la liaison Laâyoune et Dakhla sur 1.055 Km pour une enveloppe de 8,5 MMDH, ou encore la construction de deux nouveaux barrages dans la province d’Al Haouz.

Toutefois, Ciments du Maroc pourrait ne profiter que partiellement de cette dynamique au vue de l’approche de la date de mise en service d’une cimenterie de LafargeHolcim Maroc d’une capacité de 1,6 MT. Un évènement devant naturellement entrainer une dilution de la part de marché de Ciments du Maroc, commentent les analystes.

Au vu de ce qui précède, Upline table dans son business plan sur un TCAM de 2,1% et de 5,6% sur la période 2018-2028 respectivement du chiffre d’affaires consolidé et du résultat net part du groupe.

 

 

Page d'accueil Bourse