Page d'accueil Bourse

Sociétés cotées : les bénéficies devraient augmenter de 1,5% en 2019 selon CDG Capital

medias24

Après une baisse de plus de 7% en 2018, les bénéfices des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca devraient reprendre le chemin de la croissance cette année. C’est ce qui ressort du dernier rapport de CDG Capital. Les détails.

Après une baisse de plus de 7% en 2018, les bénéfices des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca devraient reprendre le chemin de la croissance cette année. C’est ce qui ressort du dernier rapport de CDG Capital. Les détails.

CDG Capital reste légèrement optimiste à l’égard de la capciét des sociétés cotées à faire progresser leurs bénéfices en 2019.

 ‘’Certes, le contexte macro-économique demeure difficile et marque une stabilité de la croissance, ce qui devrait se refléter par une progression modérée des revenus des sociétés cotées’’, souligne la société de bourse dans son dernier rapport intitulé ‘’Cueillir les plus belles valeurs, en ces temps d'incertitude’’.

Les analystes de CDG Capital tablent sur une légère progression de 1,5% du chiffre d’affaires des sociétés cotées.

Par ailleurs, la filiale de la CDG souligne que ‘’la baisse des prix des matières premières (en particulier du pétrole) devrait avoir un effet positif sur les entreprises consommatrices’’.

S’ajoute à cela le fait qu’avec un repli des prix du pétrole brut, les prix du diesel et fuel devraient également baisser. (Voir graphique ci-dessous)

Évolution du cours de Pétrole et du Fuel

Source : CDG Capital

Compte tenu de cette évolution, la société de bourse s’attend à ce que les taux de fret diminuent davantage vu que le fuel constitue un des gros postes du compte d’exploitation des compagnies maritimes.

Dans ce contexte, les industries et les sociétés de services devraient connaitre une amélioration de leur marge opérationnelle.

Suite à cela, les analystes de CDG Capital prévoient une augmentation de 3,5% du résultat d’exploitation (REX) du marché.

La masse bénéficiaire devrait s’inscrire en légère progression de 1,5% selon les estimations de la société de bourse.

‘’Une croissance moins importante que celle du REX qui reflète l’intégration de la contribution sociale de solidarité’’, commentent les analystes.

A rappeler que l’instauration de la contribution sociale de solidarité de 2,5% a été introduite par la loi de finances 2019, sur les entreprises réalisant un bénéfice imposable supérieur à 40 millions de dirhams (la plupart des sociétés cotées en Bourse).

Évolution de la masse bénéficiaire 2008-2019

Source : CDG Capital