Page d'accueil Bourse

Ciments du Maroc: Attijari maintient sa recommandation à l'achat sur le titre

medias24

Les analystes d’Attijari Global Research estiment que le titre Ciments du Maroc offre des points d’entrée intéressants pour les investisseurs, et ce malgré le net ralentissement du secteur ces dernières années. Ils maintiennent ainsi leur recommandation d'achat sur le titre, qui offre selon leurs calculs un potentiel de hausse de 23% sur les 12 prochains mois.

Les analystes d’Attijari Global Research estiment que le titre Ciments du Maroc offre des points d’entrée intéressants pour les investisseurs, et ce malgré le net ralentissement du secteur ces dernières années. Ils maintiennent ainsi leur recommandation d'achat sur le titre, qui offre selon leurs calculs un potentiel de hausse de 23% sur les 12 prochains mois.

La filiale de recherche d’Attijari maintient sa recommandation d’achat sur le titre Ciments du Maroc. Les analystes fixent le cours cible à 1.800 DH, soit un potentiel de croissance de 23,3% par rapport au cours du 2 avril.

«Nous croyons en la cyclicité du secteur cimentier. Aussi, nous pensons que l’essentiel de la baisse de la consommation du ciment au Maroc est derrière nous», note l’équipe d’AGR.

 Dans ces conditions, le titre Ciments du Maroc offrirait des points d’entrée intéressants pour les investisseurs à profil long terme, selon Attijari.

«La soutenabilité d’un D/Y moyen de 6% sur la période 2018-2022 et la capacité de réaliser des opérations de croissance externe constituent les principaux atouts du titre», ajoute-t-on.

De plus, en dépit de l’entrée de nouveaux broyeurs dans la région Sud dont la capacité de production de ciment varie entre 200 KT et 350 KT par an, Ciments du Maroc arrive tout de même à soutenir ses parts de marché en 2018.

Les ventes en volume de l’opérateur affichent un repli limité à -2,7% contre -3,7% pour la consommation nationale du ciment sur la même période.

Profitant d’un effet rattrapage "intéressant" au deuxième semestre 2018, le chiffre d’affaires du groupe s’est stabilisé autour des 4,02 milliards de dirhams et ce, après avoir accusé une baisse de 4,2% durant le premier semestre de l'année. 

«Selon nous, 2018 est l’année de l’optimisation opérationnelle par excellence», soulignent l’équipe d’AGR.

«A cet effet, nous relevons une nette amélioration de la marge EBE de 3,9 pts passant de 44,5% à 48,4%. Nous croyons que cette performance est en bonne partie liée à l’apport du nouvel Actionnaire HeidelbergCement en termes d’optimisation des processus industriels».

En outre, conformément à la politique de distribution déjà annoncée par le top management, force est de constater le maintien du trend haussier du dividende. Au titre de 2018, Ciments du Maroc annonce un DPA ordinaire de 85 DH contre 75 DH en 2017, soit une hausse de 13,3%. 

«Grâce à la solidité de son bilan et à sa forte capacité de génération du cash, nous pensons que la faible croissance du secteur du ciment n’aurait pas un impact visible sur le niveau de dividende à moyen terme», commentent les analystes d'Attijari.