Tableau de bord

le 23/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Malgré les mauvais résultats de l'année 2018, les analystes d'Attijari Global Research maintiennet leur recommandation à l'achat sur la valeur minière. Selon eux, la croissance du groupe est indépendante des fluctuations des cours des métaux et repose surtout sur la capacité du groupe à développer des projets de taille.

Malgré les mauvais résultats de l'année 2018, les analystes d'Attijari Global Research maintiennet leur recommandation à l'achat sur la valeur minière. Selon eux, la croissance du groupe est indépendante des fluctuations des cours des métaux et repose surtout sur la capacité du groupe à développer des projets de taille.

Attijari Global Research (AGR) maintient sa recommandation d'achat sur le titre Managem. Le cours cible est 1.600 DH, soit une hausse potentielle sur les 12 prochains mois de 63,7% par rapport au cours du 2 avril.

Depuis début 2019, la valeur minière a pris 8,35%, et se négocie actuellement à 977,3 DH.

«Nous sommes convaincus que Managem est parmi les rares valeurs sur le marché qui présente une réelle histoire de croissance sur le moyen terme», commentent les analystes d’AGR.

Ils expliquent que le développement de l’opérateur ne repose pas sur les fluctuations des cours des métaux mais plutôt sur sa capacité à développer des projets de taille significative à l’échelle mondiale.

«Parmi les différents relais de croissance annoncés par le Management, le projet aurifère Tri-K est celui qui retient toute notre attention», précise l'équipe AGR.

Tri-K est considéré comme le plus grand projet d’investissement dans l’histoire du groupe Managem. Avec la confirmation de plus d’un million d’onces de réserves, une capacité de production cible de 120.000 onces par an et un CAPEX initial de 1,6 milliard de dirhams, Managem devrait évoluer vers une nouvelle dimension sur un horizon de deux à trois ans, souligne AGR.

Les analystes d'Attijari estimentégalement  qu’il est rassurant de constater une stabilisation du RNPG du groupe à 370 millions de dirhams dans un contexte peu favorable à la croissance.

A l’origine de cette préservation de la capacité bénéficiaire, la baisse des impôts différés de l’ordre de 120 millions.

Pour rappel, le chiffre d’affaires consolidé de Managem ressort à 4,4 milliards de dirhams en 2018, en repli de 16,2%.

Le retrait de l’activité était globalement attendu, selon AGR, compte tenu de la sévère correction des cours des métaux de base à compter du 4ème trimestre de 2018, couplée aux difficultés ponctuelles que connaît la SMI. La filiale du groupe accuse une baisse exceptionnelle de ses revenus de -450 MDH sous l’effet de la dégradation de la teneur de l’Argent traité. 

«En comparaison à nos prévisions actualisées en début d’année 2019, la baisse de l’activité du groupe demeure tout de même supérieure à nos anticipations suite à un redressement moins rapide que prévu de la SMI», signale toutefois les analystes d'Atijari. 
 

La séance du jour
23-08-2019
13:00Les indices en hausse à la mi-séance
Page d'accueil Bourse