Tableau de bord

le 23/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Attijari Global Research publie une nouvelle note sur CMT où elle recommande le titre à l'achat avec un cours cibe de 1 800 dirhams. Très loin des calculs des analystes de CFG Bank qui valorisent le titre à 1 218 dirhams, avec une recommandation à la vente. 

Attijari Global Research publie une nouvelle note sur CMT où elle recommande le titre à l'achat avec un cours cibe de 1 800 dirhams. Très loin des calculs des analystes de CFG Bank qui valorisent le titre à 1 218 dirhams, avec une recommandation à la vente.

La valorisation de la Compagnie Minière Touissit ne semble pas une affaire simple. Cet exercice a divisé les analystes d'Attijari Global Research (AGR) et de CFG Research.

L'équipe Attijari estime que CMT est un titre attractif et qu’il faut donc l’acheter au moment où les équipes de CFG pensent qu’il faut plutôt s’en débarrasser.

Les différences d’analyse contenues dans deux récentes notes de recherche sont de taille.

Une valeur, deux recommandations 

CFG Research, qui a publié son analyse de CMT le 26 février, a fixé un cours objectif de la valeur à 1.218 DH, anticipant ainsi une baisse de 17% par rapport au cours observé le 15 février, séance pendant laquelle la valeur s’échangeait à 1.460 DH.

CFG recommande alors aux investisseurs qui détiennent le titre CMT de le vendre.

             >> Lire aussi : Minière de Touissit : une valeur à vendre selon CFG Research...

En face, AGR continue de recommander aux investisseurs de miser sur le titre CMT.

La valorisation du titre par AGR- publiée le 12 mars-, s’est basée sur un cours de 1.410 DH, arrêté le 11 mars. La filiale de recherche d’Attijariwafa Bank anticipe une hausse de 28% du titre CMT qui devrait atteindre un cours de 1.800 DH.

A noter qu’au moment où nous rédigions ces lignes, le titre s’échangeait à 1.458 DH. Le titre CMT a quasi-stagné en comparaison avec la base de calcul de CFG et ressort en hausse de 3,4% par rapport au cours retenu par AGR.

En se basant sur le cours cible d’AGR, le titre CMT a encore un potentiel de hausse de plus de 23%.

Il importe de souligner qu’AGR a revu à la baisse son cours objectif initiale qui se situait à 2.100 DH, fixé au cours du mois de septembre dernier.

La banque d’affaires a revu ses prévisions par ‘’mesure de prudence’’ suite à une correction du cours du Plomb entamée depuis le quatrième trimestre de l’année 2018, comme l’explique l’équipe AGR tout en rappelant que ce métal représente plus de 65% des revenus de l’opérateur.

Les analystes d’AGR estiment que la correction du titre CMT offrirait des points d’entrée intéressants.

‘’D’un point de vue fondamental, nous pensons que le titre CMT demeure toujours attractif à travers un potentiel d’appréciation en bourse de 28%. Par conséquent, la correction de la valeur CMT présenterait des points d’entrée intéressants pour les investisseurs à horizon de placement moyen et long terme’’, explique l’équipe AGR.

Pour CFG, d’un point de vu fondamental, le cours de CMT a connu une trajectoire haussière prononcée et injustifiée depuis le 24 mars 2017.

‘’Hormis 2017, où CMT a bénéficié d’importants effets prix positifs, ses perspectives de croissance à moyen et long termes restent particulièrement limitées’’, commente l’équipe CFG.

A noter que le nouveau cours objectif d’AGR tient compte désormais d’un prix moyen du Plomb à 2.000 $/T sur le long terme contre un prix spot de 2.033 $/T. L

Quid des perspectives de croissance ?

Attijari a basé son analyse sur, entre autres, l’investissement annoncé de 300 MDH, visant à la fois l’augmentation des capacités de production et la baisse des cash-cost à compter de 2020. Pour AGR, cet investissement constitue un levier intéressant de croissance de la masse bénéficiaire sur le moyen terme.

L’équipe AGR fait référence au projet minier du site de Tighza situé au nord-est du Maroc, mené par CMT et financé par la BERD.

A travers ce projet, la CMT envisage de creuser un nouveau puits dans la veine principale de la mine de Tighza, et ce, afin de faire face aux contraintes d’accès physique et améliorer la ventilation et, par conséquent, les conditions de travail.

Un avis que ne partagent pas les analystes de CFG : ‘’au cours des prochaines années, nous ne prévoyons pas d’augmentation de la production de CMT dans la mesure où celle-ci tourne déjà à pleine capacité’, estiment-ils.

Les deux sociétés s’accordent à dire que les agrégats financiers de CMT devraient être en hausse à fin 2018

Par contre, les prévisions des deux équipes restent dispersées. 

Selon AGR, la capacité bénéficiaire de la minière s’établirait autour des 200 MDH en 2018 (en hausse de plus de 20% par rapport à l’exercice précédent), contre une prévision initiale de 250 MDH.

CFG, elle, prévoit un RNPG de 220 millions de DH à fin 2018 (en hausse de 33% par rapport à l’exercice précédent), soit 50 MDH de plus en comparaison avec les prévisions d’Attijari.

Le chiffre d’affaires devrait de situer à 534 MDH, selon AGR, et à 519 MDH d’après les prévisions de CFG, soit une différence de 15 MDH. 

Les résultats de CMT qui seront publiés dans les prochains jours confirmeront la justesse des prévisions des uns et des autres.

Voici un tableau récapitulatif des prévisions établies par AGR et CFG Research par rapport à la valeur CMT. Les prévisions concernent l'exercice 2018 :

Source: Elaboré par LeBoursier. Données: AGR & CFG Research

 

La séance du jour
23-08-2019
13:00Les indices en hausse à la mi-séance
Page d'accueil Bourse