Page d'accueil Bourse

HPS : pourquoi il faut continuer de miser sur la valeur technologique

medias24

Elle présente selon CFG Research un potentiel de hausse en Bourse de plus de 20%, avec un cours cible de 3064 dirhams, contre un cours actuel de 2500 dirhams. Considéré comme un titre "sous valorisé", le leader mondial du paiement électronique présente encore de belles perspectives de croissance sur les deux prochaines années. 

 

Elle présente selon CFG Research un potentiel de hausse en Bourse de plus de 20%, avec un cours cible de 3064 dirhams, contre un cours actuel de 2500 dirhams. Considéré comme un titre "sous valorisé", le leader mondial du paiement électronique présente encore de belles perspectives de croissance sur les deux prochaines années.

Après des évolutions de 31,4% en 2015, 58,5% en 2016, 116,6% en 2017, et 53,9% en 2018, HPS continue de présenter un potentiel de croissance important, selon les analystes de CFG Research qui recommandent la valeur à l’achat.

>>> Lire aussi: HPS signe la meilleure performance en bourse en 2018

«Nous pensons qu’HPS fera une nouvelle fois partie des valeurs phares de 2019 avec un potentiel de croissance de 20% selon nous, sur la base d’un cours cible à 3.064 DH par action», précisent-ils dans une note de recherche publiée le 26 février.

A la clôture de la séance de ce lundi 4 mars, le titre se négociait à 2500 DH. C'est 22% de moins que le cours cible calculé par CFG (3064 DH).

HPS, un titre "sous-valorisé"

«L’action HPS traite actuellement à des P/E 2018 et 2019 de 20,3x et 17,6x respectivement, soient des niveaux de valorisation qui nous semblent particulièrement bas dans les conditions de marché actuelles et eu égard à son profil de croissance et aux ratios auxquels traitent ses peers internationaux. Nous estimons donc que le titre est actuellement sous-valorisé», notent les analystes de la banque d'affaires.

La tendance haussière que devrait emprunter le titre sera portée par les éléments suivants selon les prévisions de CFG Reserach : 

> HPS est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux de l’industrie du paiement électronique avec sa suite de solutions omnicanal intégrées de paiement électronique «PowerCARD» lui permettant de couvrir l'ensemble de la chaîne de valeur du paiement ;

> Une croissance annuelle moyenne du nombre de transactions non-cash estimée à 14% sur la période 2018-2021, permettant à HPS d’évoluer au sein de l’un des secteurs les plus porteurs au niveau mondial ; 

> Inscrit dans une stratégie de diversification de ses activités, HPS continue d’élargir son portefeuille d’offres et services. Après avoir lancé une nouvelle business unit en 2010 suite à l’acquisition d’une entreprise française présente dans les conseils et services IT, HPS a lancé une nouvelle division en 2016 suite à l’acquisition du Switch national marocain.

«La société présente un profil de croissance singulier sur le marché avec un top-line présentant un taux de croissance moyen de 19% depuis 2013 ainsi que des fondamentaux particulièrement solides», signale CFG Research. 

Un TCAM prévisionnel de 12,6% sur la période 2018-2021

«HPS devrait être en mesure de tirer profit de son positionnement couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur d’un paiement électronique pour continuer d’afficher une croissance à deux chiffres de son top-line (TCAM de 12,6% sur la période 2018-2021)», soulignent les analystes de CFG Bank.

«Nous pensons que le groupe devrait continuer à se positionner en tant que leader de l’industrie sur les années à venir. De plus, à travers une maîtrise opérationnelle prouvée et l’essor de nouvelles activités à fortes valeurs ajoutées, HPS devrait selon nous être en mesure d’afficher un TCAM bottom-line de 16,9% sur la même période», concluent-ils.

102 millions de dirhams de bénéfices attendus en 2019 

S’agissant des prévisions financières, les analystes anticipent une hausse de 11,1% des revenus consolidés du groupe à 622 MDH en 2018, principalement grâce à la hausse des transactions non-cash au niveau mondial (avec une hausse attendue supérieure à 11%), et la hausse des revenus de la business unit HPS Processing.

Selon les estimations de la banque d'affaires, le taux de marge d’EBIT d’HPS devrait s’élever à 17,5% (vs. 16,2% en 2017), grâce principalement à la non récurrence d’une charge de 10 MDH lié à aux frais payés au CMI en 2017 pour l’utilisation de sa plateforme Switch.

«Malgré une hausse attendue de l’IS due à un changement du mix produit, nous estimons que le taux de marge nette devrait s’établir à 14,2% (vs. 12,7% en 2017), soit un RNPG de 89 MDH », estime CFG Research.

Pour 2019, CFG table sur une hausse de 11,2% du chiffre d’affaires grâce à la hausse continue et soutenue des transactions digitales et le lancement de nouveaux produits.

«Grâce à l’émergence de nouvelles activités (notamment l’activité de Switching) à plus forte valeur ajoutée que les activités historiques du groupe, nous estimons que la marge d’EBIT devrait atteindre 18,7%. Ainsi, selon nos calculs, la marge nette d’HPS devrait s’établir à 14,7% en 2019, pour un RNPG à 102 MDH (+15,1%)», peut-on lire sur la note de recherche.

>>> Lire aussi: HPS: "Une croissance externe n’est pas exclue"
 

Marché de change
Journée du 22-07-2019