Page d'accueil Bourse

Lesieur gagne 8% en six semaines : "un pur fait du marché"

medias24

Lesieur Cristal figure dans le top ten des meilleures performances de la cote en ce début d'année. Pourtant, aucun élément fondamental ne soutient cette envolée du titre, selon plusieurs analystes consultés par Le Boursier. 

Samir Oudghiri Idrissi, directeur général de Lesieur Cristal
Lesieur Cristal figure dans le top ten des meilleures performances de la cote en ce début d'année. Pourtant, aucun élément fondamental ne soutient cette envolée du titre, selon plusieurs analystes consultés par Le Boursier.

Lesieur Cristal semble démarrer l’année 2018 du bon pied après avoir clôturé l’année 2018 sur une baisse annuelle de 22,57%.

Au moment où le Masi n’a pu avancer que de 1% depuis le début de l’année en cours, Lesieur Cristal a bondi de plus de 8% pour atteindre un cours de 150 DH à la clôture de la séance de ce mercredi 13 février. (Voir graphique ci-dessous)

Evolution du titre Lesieur Cristal depuis début 2019

Le titre fait, d’ailleurs, partie des dix plus fortes hausses YTD de la cote actuellement.

Qu’est-ce qui explique cette performance ? 

Contacté par LeBoursier, un directeur d’une société de bourse de la place pense qu’il n’y a aucune explication fondamentale ou technique. ‘’C’est un pur fait du marché’’, estime-t-il.

Autrement dit, la hausse du titre Lesieur Cristal n’est qu’un simple rebond technique après la forte baisse en 2018. Le cours est passé de 175 DH à 135,50 DH en une année. Mais, ‘’ ce rebond technique est peu significatif puisqu’il s’est fait sur très peu de volume’’, commente notre source.

Une autre source du marché nous affirme à ce juste titre que les transactions sur la valeur sont poussées par un seul investisseur. Et que l'évolution observée ne porte donc aucun sens.

Surtout que cette progression du cours semble déconnectée des fondamentaux de l'entreprise et ses résultats prévisionnels pour 2018.

Au premier semestre 2018, Lesieur Cristal a vu son résultat net consolidé baisser de près de 14% pour s'établir à 87 MDH contre 101 MDH une année auparavant. Son chiffre d'affaires avait également chuté de plus de 7% sur les six premiers mois de l'année passant de 2,38 MMDH au premier semestre 2017 à 2,21 MMDH à fin juin 2018.

Le résultat global de l'année 2018 devrait suivre également cette tendance, d'autant que Lesieur a émis un profit warning en décembre dernier pour alerter le marché sur l'effet d'un contrôle fiscal négocié avec la DGI sur ses comptes. Un contrôle dont l'impact se montera à 94 millions de dirhams, selon un communiqué de la société. 

 

 

Stokvis renoue avec les bénéfices en 2018
BeAssur et Marsh lancent un produit d’assurance pour l’aquaculture