Page d'accueil Bourse

Marsa Maroc gagne 9,45% en 17 séances: les raisons d'une embellie

medias24

Après une belle année 2018, la valeur de l'opérateur portuaire continue sur sa lancée et affiche une des meilleures performances de la cote en ce début d'année. Une tendance de fond qui devrait encore se poursuivre sur les prochains jours, selon le directeur de CFG Bank Capital Markets. Explications. 

 

 

Après une belle année 2018, la valeur de l'opérateur portuaire continue sur sa lancée et affiche une des meilleures performances de la cote en ce début d'année. Une tendance de fond qui devrait encore se poursuivre sur les prochains jours, selon le directeur de CFG Bank Capital Markets. Explications.

Marsa Maroc se place parmi les dix plus fortes hausses actuelles de la cote. A l’issue de la séance boursière du lundi 28 janvier, elle affichait une progression annuelle de 9,45% pour un cours de 179,50 DH. Cette hausse est accompagnée d’un volume des échanges assez important.

En 17 séances de cotation, l’opérateur portuaire a accumulé un volume de 170,71 MDH  suite à l’échange de 994.743 titres. La valeur domine le classement des valeurs les plus échangées depuis le début de cette année.

Evolution du cours de Marsa Maroc depuis le début de l'année

Marsa Maroc profite du retour des acheteurs sur la place

En 2018, l’action a bien résisté face à la baisse globale du marché. Marsa Maroc a soldé l’année 2018 sur une hausse de 2,50% à 164 DH, au moment où le marché a perdu plus de 8% . Les échanges sur le titre ont porté en 2018 sur  10.196.411 actions pour un volume total de 1,77 MMDH.

La tendance observée en ce début 2019 s'inscrit donc en ligne droite avec les réalisations de l'année dernière.

Pour Bachir Tazi, Directeur de CFG Bank Capital Markets, nombreuses sont les raisons qui expliquent cette performance.

‘’Il faut situer la hausse de Marsa Maroc dans le contexte global du marché’’, affirme notre interlocuteur. ‘’On a eu un début d’année un peu hésitant. Depuis, la situation s’est redressée. Le marché dégage une légère reprise depuis le début de l’année. Le Masi a pu réduire ses pertes qui oscillaient autour de -2%. On assiste à présent à un retour du mouvement acheteur qui pousse les cours qui se situent à des niveaux légèrement positifs en comparaison avec le 31 décembre 2018’’.

A la clôture de la séance boursière de ce lundi, le MASI a effacé en effet presque toutes ses pertes accumulées depuis le début de l'année, enregistrant une petite contre performance de  0,25%.

‘’Il y a un retour d’une accumulation intelligente, très sélective sur des valeurs qui présentent des profils sains et solides, qui ont un potentiel de croissance et un rendement intéressant’’, commente Bachir Tazi qui estime que ‘’Marsa Maroc est dans ce profil’’.

Un newsflow positif

Avec un newsflow positif, le cours de Marsa Maroc ne peut que suivre. Le marché a en effet bien réagi face à plusieurs annonces récentes qui jouent en faveur de Marsa Maroc. 

Bachir Tazi cite trois éléments en particulier :

> Les statistiques des échanges extérieurs du pays qui dégagent une hausse sur tous les segments pour l’année 2018, notamment des échanges qui transitent par les ports. ‘’Cela se matérialise, entres autres, par l’augmentation des volumes en vrac ; hausse qui devrait profiter à Marsa Maroc’’, estime notre spécialiste.

> Le démarrage de l’activité de la centrale thermique de Safi qui devrait booster les volumes traités par la compagnie. ‘’La centrale thermique de Safi, qui vient de démarrer son activité au cours du mois dernier, consomme à peu près 4 millions de tonnes de charbon par an et dont 50% devraient transiter par le port de Safi où Marsa Maroc est installée’’, indique Bachir Tazi. 

> La poursuite de gain des parts de marché sur les segments des conteneurs. D’après Bachir Tazi, le démarrage prévu de l’activité du port de Safi et le lancement de l’activité transbordement à Tanger à partir de 2020 devraient élargir la part du marché de l'opérateur.

Au vu de tout ces éléments, le directeur de CFG Bank Capital Markets s’attend à "une hausse du chiffre d’affaires à partir 2018, d’au moins 6% ou 7% par rapport à l’exercice précédent et une progression de 10% pour les années 2019 et 2020’’, anticipe-t-il.

Le cours cible devrait être revu à la hausse

Vu les bonnes perspectives d’évolution de l'opérateur portuaire, CFG corrigerait probablement le cours cible à la hausse. 

‘’A CFG, on a toujours été positifs par rapport à cette valeur. On la valorise d’ailleurs à 182 DH, un prix qui n’intègre pas plusieurs éléments. Le target [le cours cible, ndlr] risque d’être beaucoup plus intéressant. A la lumière des résultats qui vont être publiés dans les prochaines semaines, il est clair qu’on va peut-être réviser notre target’’.

C'est dire que l'action a encore du potentiel au vu de son cours actuel (179 DH).

        >> Lire aussi : Marsa Maroc: Un titre à conserver dans les portefeuilles (CFG Capital Markets)

 

Le Trésor place 2,4 milliards de dirhams d’excédents de trésorerie
Rédouane Najmeddine nommé Président du Groupe Régional Afrique de la WSBI
SIA s'associe à HPS pour le renforcement ses activités de paiement par carte en Grèce