Page d'accueil Bourse

Actions : les recommandations d'Upline Research pour l'année 2019

medias24

Les analystes de la banque d'affaires du groupe BCP s'attendent à une année boursière similiare à 2018 avec des résultats financiers peu reluisants. Voici les titres qu'ils recommandent à l'achat, avec pour chacun les prévisions de bénéfices pour les deux prochains exercices. 

 

Les analystes de la banque d'affaires du groupe BCP s'attendent à une année boursière similiare à 2018 avec des résultats financiers peu reluisants. Voici les titres qu'ils recommandent à l'achat, avec pour chacun les prévisions de bénéfices pour les deux prochains exercices.

Après deux années consécutives de hausse, la bourse de Casablanca clôture l’exercice 2018 sur un retrait de 8,27%. Plus qu’une normalisation des cours, cette correction s’appuie sur un recul de la performance financière des sociétés cotées, dont la masse bénéficiaire s’est délestée de 3,9% au premier semestre 2018.

 «A ce stade et tenant compte de la structure de l’offre et de la demande de titres, l’année 2019 devrait normalement s’inscrire dans la continuité de la précédente, d’autant plus que les résultats 2018 s’annoncent peu reluisants, avec le début précoce de la vague des profit warnings», note la banque d'affaires du groupe BCP. 

«Toutefois, la faiblesse des rendements obligataires couplée au manque d’alternatives d’investissement rendent le marché très sensible aux bonnes nouvelles qui peuvent revigorer le moral des investisseurs», commentent les analystes d’Upline Research.

A ce niveau, l’année 2019 pourrait connaître, selonUpline, la concrétisation d’un certain nombre d’évènements :

> Le déclenchement des opérations de privatisation pour un montant attendu de 5 MMDH; 

> L’amélioration de la situation économique en cas de maintien des cours pétroliers à des niveaux bas

> Le lancement de nouveaux véhicules d’investissement pouvant contribuer à l’amélioration de la liquidité sur le marché (marché à terme, OPCI, etc).

Les recommandations d'Upline pour 2019

Le portefeuille optimal d'Upline comporte 10 valeurs disposant d’un potentiel important de croissance en bourse. Il s’agit d’Attijariwafa Bank, Maroc Telecom, Ciments du Maroc, Total Maroc, Managem, Taqa Morocco, Cosumar, Société des Boissons du Maroc, Label’Vie et Auto Hall.

Les valeurs sont soit recommandées à l'achat, à renforcer ou à conserver dans les portefeuilles (voir tableau ci-dessous)

Les prévisions de résultat par valeur 

Avec une présence homogène en Afrique et une assise financière solide, Attijariwafa Bank devrait réaliser un RNPG de 5,7 MMDH en 2018 et de 6,2 MMDH en 2019 au lieu de 5,4 MMDH en 2017. 

Le seul opérateur de télécoms coté à la Bourse de Casablanca, Maroc Telecom, devrait, pour sa part, réaliser des bénéfices de 6,15 MMDH en 2018 et de 6,24 MMDH e 2019 contre 5,7 MMDH en 2017, particulièrement grâce à la montée en puissance des revenus de la Data Mobile.

Pour Ciments du Maroc, les bénéfices devraient enregistrer un léger recul passant de 979 MDH à 938,8 MDH en 2018 avant de progresser en 2019 pour atteindre 1,01 MMDH. L’équipe d’Upline estime que l’activité commerciale du cimentier devrait se redresser sur le moyen terme.

S’agissant de Total Maroc, Upline prévoit un RNPG de 837,2 MDH et de 850,3 MDH sur les deux années 2018 et 2019, au lieu de 1,03 MMDH en 2017. Toutefois, la recommandation de la banque d’affaires pour renforcer le titre dans les portefeuilles tient compte du positionnement stratégique du groupe sur le marché marocain et de sa solidité financière.

Pour sa part, le RNPG Managem devrait progresser à 415,2 MDH en 2019 après une chute prévue en 2018 (393,9 MDH contre 879,1 MDH en 2017). Il faut rappeler que les résultats 2017 étaient amplifiés par le produit d'une cession exceptionnelle. Les analystes estiment que le groupe devrait continuer à renforcer son assise bilancielle et poursuivre ses investissements censés accroitre sa capacité de production.

Du côté du premier producteur privé d’électricité au Maroc, Taqa Morocco, les bénéfices augmenteraient légèrement en passant de 1,01 MMDH en 2017 à 1,07 MMDH et puis à 1,1 MMDH en 2018 et 2019. Selon Upline, le groupe devrait continuer sur sa lancée tirant profit de l’optimisation du taux de disponibilité de ses unités, en lien notamment avec les importants investissements ayant contribué au perfectionnement de son outil industriel et à l’amélioration de sa production.

Cosumar, quant à elle, afficherait des bénéfices en hausse entre 2018 et 2019, selon la même source : le RNPG devrait passer de 900 MDH à 927,1 MDH sur la période. La banque d’affaires soutient son avis favorable sur la valeur par les différents projets lancés par la compagnie, confirmant sa vision stratégique pour le développement et la promotion de l’activité export.

Les prévisions concernant la Société des Boissons du Maroc sont également favorables : RNPG estimé à 401,9 MDH en 2018 et à 438,6 MDH en 2019. Upline pense que les intentions du groupe pour l’extension de ses activités de distribution et de commercialisation de tout type de produit alimentaire au Maroc et à l’étranger favoriserait son développement.

Pour le secteur de la distribution, Label’Vie devrait réaliser un bénéfice de 257,9 MDH en 2018 et de 322,2 MDH en 2019 au lieu de 237,9 MDH en 2017. L’activité d’Auto Hall, pour sa part, devrait générer un bénéfice de 153,4 MDH et de 162,7 MDH en 2018 et 2019 respectivement.

Source: Upline Research


 

Le Trésor place 2,4 milliards de dirhams d’excédents de trésorerie
Rédouane Najmeddine nommé Président du Groupe Régional Afrique de la WSBI
SIA s'associe à HPS pour le renforcement ses activités de paiement par carte en Grèce