Page d'accueil Bourse

Bourse: Le marché ne pourra effacer ses pertes d’ici la fin de l’année (analystes)

medias24

Le flou règne sur la Bourse de Casablanca. La tendance du marché restera baissière, s’accordent à dire les analystes de la place. 

Le flou règne sur la Bourse de Casablanca. La tendance du marché restera baissière, s’accordent à dire les analystes de la place.

A deux mois de la fin de l’année 2018, le MASI peine à se redresser ; il continue d'afficher une baisse de 10% depuis le début de l'année.

Le marché s’est légèrement ressaisi pendant la période de publication des résultats semestriels des sociétés cotées, avant de reprendre sa tendance baissière.

>> Lire aussi : Bourse: le marché se ressaisit après la publication des résultats semestriels

En l’espace d’un mois, le principal indice de la cote a cédé plus de 2%, passant de 11.329,76 points le 26 septembre, à 11.099,91 points à la clôture de la séance du jeudi 25 octobre. 

Evolution du MASI (1 mois)

Source: LeBoursier

La capitalisation boursière globale a reculé de 1,88% pour se situer à 567,53 MMDH le 25 octobre contre 578,44 MMDH le 26 septembre, soit une baisse d’à peu près 11 MMDH en l’espace d’un mois. Depuis le début de l'année, la capitalisation a perdu 61 MMDH (-9,72%).

Evolution de la capitalisation boursière (1 mois)

Source: Bourse de Casablanca 

Contactés par Leboursier, les analystes de la place s’accordent à dire que "le manque de visibilité persiste" et que "le marché boursier est pénalisé par le contexte économique actuel".

L'un d'entre eux estime que "les prévisions macroéconomiques n’arrivent pas à rassurer le marché".

              >> Lire aussi: HCP: En 2019, croissance inférieure à 3% et hausse du chômage

Dans ce sillage, et "vu que la capacité bénéficiaire du marché avait reculé au premier semestre 2018, ce qui impacterait la capacité bénéficiaire annuelle, la tendance restera forcement baissière".

"Le marché a besoin d’un nouveau catalyseur pour se redresser. Il a besoin, entre autres, de nouvelles introductions en bourse". Pour le moment et avec 10% de baisse, en variation annuelle, "le MASI ne pourra pas se rattraper d’ici la fin de l’année 2018".

Un directeur dans une grande banque d’affaires de la place confirme que "le contexte actuel ne donne pas suffisamment de visibilité pour les investisseurs".

Et d’ajouter : "Le projet de loi de finances pour l'année 2019 vient d’introduire de nouvelles impositions, notamment la contribution de solidarité qui concerne directement les sociétés cotées. Cela a également contribué au maintien de la baisse du marché". 

Il convient de rappeler que parmi les principales mesures relatives à l’IS apportées par le PLF 2019, il y a l’instauration d’une contribution de solidarité de 2,5% sur les entreprises réalisant un bénéfice imposable de plus de 40 MDH.

>> Lire aussi : PLF 2019: Les principales mesures fiscales proposées par le gouvernement dans le PLF 2019

Les observateurs du marché estiment que "la capacité bénéficiaire pour l’année 2019 sera impactée par ces nouvelles impositions", indique notre interlocuteur. 

Compte tenu de ce qui précède, "les investisseurs estiment que ce n’est pas le bon moment pour acheter", déplore-t-il.