Page d'accueil Bourse

Marsa Maroc: Un titre à conserver dans les portefeuilles (CFG Capital Markets)

medias24

Dans son dernier "Stock Guide", CFG Capital Markets recommande aux investisseurs de conserver le titre Marsa Maroc dans leur portefeuille en raison, entre autres, de l’excédent de trésorerie dont dispose l’opérateur portuaire et de son potentiel de croissance. Détails.

Dans son dernier "Stock Guide", CFG Capital Markets recommande aux investisseurs de conserver le titre Marsa Maroc dans leur portefeuille en raison, entre autres, de l’excédent de trésorerie dont dispose l’opérateur portuaire et de son potentiel de croissance. Détails.

CFG Capital Markets recommande aux investisseurs de conserver le titre Marsa Maroc dans leur portefeuille et le valorise à 182 DH, anticipant ainsi une hausse de 7% par rapport au cours observé le 21 septembre 2018 (170 DH). Le 17 octobre, l'action s'échangeait à 167 DH.

La recommandation de CFG Capital tient compte des éléments suivants :

> Un important excédent de trésorerie avec une forte génération de cash, entraînant un rendement en dividendes supérieur à la moyenne du marché (4,8% en 2018 et 5,1% en 2019 ) ;

> Un potentiel de croissance stable à long terme avec un TCAM de 4% sur la période 2017-2027 pour le résultat net ;

> Un multiple EV/EBITDA (valeur d’entreprise/cash-flow) inférieur à ses pairs internationaux. Le groupe négocie actuellement des multiples EV/EBITDA 2018 et 2019 respectifs de 9x et 8,4x contre 9,5x et 9,2x en moyenne à l'international.

Le scénario d’évaluation de Marsa Maroc établi par CFG Capital ne comprend que la portée actuelle des concessions et tous les inconvénients potentiels. 

Les analystes de CFG Capital ont exclu lors de l’évaluation un éventuel transfert des concessions existantes, en particulier de celles de Safi et de Nador, dans de nouvelles infrastructures qui seront développées par le pays au cours des prochaines années (Safi Grand Vrac et Nador West Med), et également la possibilité d’accorder au groupe de nouvelles concessions d’infrastructures au Maroc ou à l’étranger, en particulier en Afrique.

"Marsa Maroc présente une opportunité de placement stratégique"

Dans le même sillage, Attijari Global Research (AGR) trouve que Marsa Maroc a réalisé une croissance meilleure que prévue au premier semestre 2018 et a pu améliorer considérablement sa profitabilité. 

Il convient de rappeler qu’au premier semestre 2018, l’opérateur portuaire a vu ses résultats financiers s’apprécier, tirant profit de la progression des agrégats d’activité.

           >> Lire aussi : Marsa Maroc : Résultats semestriels en hausse

Attijari a souligné également que l’opérateur est connu pour sa capacité à préserver un rendement du dividende supérieur à celui du marché Actions. AGR recommande ainsi d’acheter le titre qui présente "une opportunité de placement stratégique", et anticipe un potentiel de croissance de la valeur en bourse de 7% en se basant sur un cours de 169 DH, observé le 21 septembre dernier. Le titre devrait donc atteindre un cours de 180,83 DH.

        >> Lire aussi : Bourse: Marsa Maroc présente une opportunité de placement stratégique, selon Attijari

Marsa Maroc : Quel comportement en bourse ?

En bourse, le titre a légèrement reculé de 1,8% depuis la publication de ses résultats du premier semestre le 24 septembre, pour se situer à 167 DH le 17 octobre 2018. (Voir graphique ci-dessous)

Evolution du titre Marsa Maroc (1 mois)

Depuis le début de l’année, le titre a progressé de 4,75%, dans un marché baissier (-10% YTD).

Evolution du titre Marsa Maroc (1 an)