Page d'accueil Bourse

Secteur minier coté: recommandations mitigées de CFG Capital Markets

medias24

Les analystes de CFG Capital Markets recommandent de conserver les titres Managem et SMI dans les portefeuilles, étant donné que le premier a déjà intégré tous les éléments favorables et défavorables dans son cours et que le deuxième se négocie actuellement à sa juste valeur. Pour la Compagnie minière de Touissit (CMT), ils recommandent de vendre le titre, eu égard à ses perspectives limitées à MLT. 

Les analystes de CFG Capital Markets recommandent de conserver les titres Managem et SMI dans les portefeuilles, étant donné que le premier a déjà intégré tous les éléments favorables et défavorables dans son cours et que le deuxième se négocie actuellement à sa juste valeur. Pour la Compagnie minière de Touissit (CMT), ils recommandent de vendre le titre, eu égard à ses perspectives limitées à MLT.

Dans son dernier stock guide, CFG Capital Markets émet ses recommandations pour le secteur minier coté à la Bourse de Casablanca. Voici ce qu’il en ressort :

CMT: le titre devrait baisser de 23%, à vendre

Selon CFG Capital Markets, il est recommandé aux investisseurs possédant le titre CMT dans le portefeuille de le vendre. Le cours devrait baisser de 23% pour atteindre 1.199 DH (sur la base d'un cours arrêté le 21 septembre).

«Depuis le 24 mars 2017, le cours de l'action CMT a connu une forte tendance haussière, ce qui, à notre avis, n'est pas justifié d'un point de vue fondamental», commentent les analystes.

Ils ajoutent qu’hors 2018, où l'entreprise devrait bénéficier d'une forte reprise après la fin des grèves ayant affecté la production en 2016 et 2017, les perspectives de croissance à moyen et long termes sont très limitéesCMT fonctionnant déjà à pleine capacité.

Selon la même source, CMT devrait se négocier à une VE/EBITDA proche de 6,1 fois contre une VE/ EBITDA supérieure à 9 fois sur la base du cours actuel de son action (arrêté le 21 septembre).

Concernant les revenus de la société en 2018, les analystes s’attendent à une hausse de 17% grâce à une croissance des volumes, liée à la fin des grèves ayant affecté l’activité pendant 2016 et 2017. En 2019, ils anticipent une croissance des volumes plus modeste (+1%). Plus tard, aucune évolution favorable de la production n’est prévue.

Managem: Un potentiel de croissance en bourse de 6%, une valeur à conserver

De l’autre côté, les analystes de CFG Capital Markets recommandent de conserver le titre Managem eu égard à son potentiel de croissance en bourse de 6% pour atteindre 1.300 DH.

Ils soulignent qu’après la période 2016-2017, où Managem était l'un des titres les plus performants de la place, le titre a connu une baisse de 28% depuis le début de cette année. Cette tendance à la baisse est largement justifiée par la forte baisse de la production de SMI et par une parité USD / MAD inférieure par rapport aux années précédentes.

«Sur la base des niveaux de valorisation actuels, nous pensons que Managem est correctement évaluée par le marché. Nous pensons que tous les éléments favorables (production de l’or au Soudan) et défavorables (baisse de production de la SMI) sont désormais intégrés dans le cours de l’entreprise».

Selon la source, les ventes de Managem devraient connaître une croissance de 3% en moyenne par an sur la période 2017-2019, avec +0,5% anticipée pour 2018 et +6,5% pour 2019.

SMI: un titre à conserver en raison du redressement de l’activité en 2019

Pareillement, SMI est également une valeur à conserver dans les portefeuilles, selon CFG Capital Markets qui prévoit une baisse de 5% du cours (par rapport au cours du 21 septembre).

La banque d’affaires rappelle que l'alerte de la SMI sur ses résultats en juillet dernier a entraîné une forte baisse du cours de son action.

    >> Lire également: Bourse: La SMI perd 42% depuis la publication de son profit warning

«L’impact de la baisse annoncée de 41% des teneurs en argent de la société est susceptible de modifier profondément sa rentabilité et son profil de croissance au cours des prochaines années ; l’augmentation de la capacité de production de SMI ne lui permettant que d’atténuer partiellement cet impact négatif à long terme», indiquent les analystes de CFG dans leur stock guide.

Ils ajoutent: «compte tenu de ce changement majeur dans les perspectives de croissance de SMI, nous pensons que le titre se négocie actuellement à un cours proche de sa juste valeur».

En 2018, les analystes s’attendent à une baisse de 46% des ventes de l’entreprise. En 2019, le chiffre d’affaires de l’entreprise devrait se redresser en progressant de 24% notamment grâce à une augmentation de la capacité de production ainsi qu’au plan d’exploration lancé récemment par la société.

Par ailleurs, il convient de noter qu'Attijari Global Research, filiale de recherche d'Attijari, a recommandé à l'achat les titres Managem et CMT. Par contre, elle n'a pas émis de recommandations sur le titre SMI.

    >> Lire également: CMT: Un potentiel d’appréciation de 35% en bourse, selon Attijari

    >> Lire également: Managem: Un potentiel de croissance de 33% à moyen terme en bourse (Attijari)