Page d'accueil Bourse

Une légère "reprise technique" à la Bourse de Casablanca

medias24

Après plusieurs mois de mouvement baissier sur le marché boursier, celui-ci reprend un peu de terrain depuis le 19 juillet dernier. Cette reprise est-elle significative ? Sur quoi repose-t-elle ? Explications.

Après plusieurs mois de mouvement baissier sur le marché boursier, celui-ci reprend un peu de terrain depuis le 19 juillet dernier. Cette reprise est-elle significative ? Sur quoi repose-t-elle ? Explications.

L’indice phare de la place Casablancaise, le Masi, a marqué une reprise depuis le 19 juillet dernier et ce, après plusieurs mois de baisse.

Le baromètre du marché a gagné 2,5% en 4 séances seulement (entre le 19 et le 25 juillet). Notons qu'à l'issue de la séance de ce jeudi 26 juillet, l'indice a poursuivi sa tendance puisqu'il a avancé de 0,42%. Ainsi, celui-ci a gagné 2,9% en 5 séances seulement. Le volume drainé, durant cette période, ressort à 355 MDH (à la date du 26 juillet).

Cette reprise a concerné la majorité des valeurs cotées à la Bourse de Casablanca, notamment les grandes capitalisations qui orientent le marché.

Source: Bourse de Casablanca

A titre d’exemple, Maroc Telecom, dont la pondération dans le Masi est de 18,5%, a vu son cours augmenter de 4,5% à la date du 25 juillet; une hausse accompagnée d’un volume de 24 MDH. Attijariwafa Bank, dont le poids est de 17,6% a progressé de 3,75% en générant un volume de 35 MDH. De son côté, la BCP a évolué à la hausse de 3% avec un volume de l’ordre de 56 MDH.

Pour leur part, les cours boursiers de LafargeHolcim et Ciments du Maroc ont gagné 1,52% et 1,25% respectivement en drainant des volumes de 1,3 MDH et 11,3 MDH.

Pareillement, Cosumar a suivi le même trend haussier en affichant une augmentation de son cours de 5,5%, accompagnée d’un volume de 7,7 MDH. Label’Vie, quant à elle, a grimpé de 1,4% en générant un volume de 1,87 MDH.

Marsa Maroc et Addoha ne sortent pas du lot, elles affichent des hausses respectives de 4,6% et 2,3% en drainant un volume de 18 MDH pour chacune.

Notons que ce redressement du marché est intervenu avant la publication des résultats semestriels de Maroc Telecom (le 23 juillet) et de Maroc Leasing (le 24 juillet). Il importe de souligner que le cours de cette dernière est resté inchangé à 437 DH même après la publication des résultats.

Ainsi, la question qui se pose est la suivante : Sur quoi repose cette reprise ? Est-elle significative ?

Les coups durs ont déjà été encaissés par le marché 

Interrogé sur ce point, un analyste d’une grande banque de la place nous affirme qu’il s’agit simplement d’une légère reprise technique initiée par les "opportunistes avisés".

Il explique : «les investisseurs qui étaient prêts à vendre et à sacrifier des positions ont déjà cédé leurs actions[…], ceux qui considèrent qu’il existe des opportunités ont acheté des parts dans des valeurs entrainées injustement dans la baisse globale du marché».

Et d’ajouter : «mais, il ne s'agit pas d'un regain de confiance généralisé, il s’agit juste d’un repositionnement sur le marché de quelques investisseurs avisés».

D’autant plus que les volumes accompagnant cette légère reprise sont faibles, selon notre interlocuteur. La baisse qu’a connue le marché depuis mars 2018 a été accompagnée d’un volume important alors que la reprise a été soutenue par un volume faible.

Aussi, «il faut dire que la Bourse de Casablanca a atteint son niveau le plus bas et ne peut que remonter […]. Même si une nouvelle information négative se répand, cela n’aurait plus un impact significatif sur le marché».

Selon notre source, si la tendance actuelle se maintient avec des volumes importants, cela devrait confirmer le retour à la croissance du marché Casablancais.

Il est à noter que la première publication des résultats trimestriels de certaines banques après l’adoption de la norme IFRS9 (CIH, BCP et BMCI) fait état de bénéfices en hausse, ce qui peut être considéré comme un premier signal positif pour le marché, en plus de celui de Maroc Telecom, commente le professionnel.

L'impact de ces premiers résultats était visible sur le marché à l'issue de la séance d'aujourd'hui. En effet, ils ont contribué à la poursuite de la reprise du marché : CIH Bank a vu son cours augmenter de 5,14%, BCP de 1,83% et BMCI de 0,52%.

«Maintenant, nous attendrons de voir l’impact des publications semestrielles susceptibles de redonner une confiance générale aux investisseurs», conclut notre interlocuteur.