Page d'accueil Bourse

Compagnies minières: Forte volatilité des cours et perspectives incertaines

medias24

A l’échelle internationale, les cours des métaux ont connu une évolution mitigée depuis le début de l’année. Les analystes prévoyaient il y a quelques mois une fermeté des cours en 2018, mais il faut dire que les perspectives restent incertaines.

A l’échelle internationale, les cours des métaux ont connu une évolution mitigée depuis le début de l’année. Les analystes prévoyaient il y a quelques mois une fermeté des cours en 2018, mais il faut dire que les perspectives restent incertaines.

Depuis le début de l’année 2018, l’indice boursier regroupant les valeurs minières a perdu 7,81% (observé au 12 juillet 2018).

Cette contre-performance intervient dans un contexte de volatilité des cours des métaux à l'international durant le premier semestre de l’année en cours.

Les compagnies minières sont, bien évidemment, fortement exposées à cette volatilité. En 2017, elles ont pu tirer profit de l'évolution favorable des cours.

Pour 2018, la tendance est un peu mitigée, spécialement durant le premier semestre où les cours des métaux se sont raffermis pendant 3-4 mois avant de chuter. 

En détails, le cours de l’Argent a connu une hausse depuis le début de l’année en cours avant de dégringoler pendant la mi-juin 2018. Le cours de l’Or a connu quasiment la même évolution.

Evolution du cours de l'Argent

Source: London Metal Exchange

Evolution du cours de l'Or 


S’agissant du cours du Plomb, celui-ci a enregistré une baisse spécialement pendant le mois de février 2018 avant de connaître une légère reprise pendant le mois de mai qui a vite été avortée au cours du mois de juillet 2018.

Evolution du cours du Plomb

Source:  Les Echos Investir

Le Cuivre, lui aussi, a vu son cours augmenter depuis le début de l’année 2018 avant de reculer au cours du mois de juin après avoir atteint un pic.

Evolution du cours du Cuivre 

En gros, la majorité des métaux ont connu une baisse pendant la période juin-juillet 2018.

Selon un directeur d’investissement dans une grande compagnie d’assurance de la place, qui s'exprimait dans un précédent article, "avant, on tablait surtout sur le secteur minier, mais suite au Profit warning de SMI il s’avère que ce secteur est en train de faire marche-arrière".

Il importe de préciser que SMI a alerté sur ses résultats du premier semestre 2018, mais c'est surtout à cause de la baisse des teneurs des tonnages extraits.

N'empêche, "Le secteur des mines reste très volatil. Personne ne peut maîtriser l’évolution des cours des matières premières", estime-t-il. 

Les compagnies minières peuvent se rattraper au cours du 2ème semestre 2018

Dans le cadre de sa vision stratégique à horizon 2020, le groupe minier Managem compte se renforcer sur deux métaux, à savoir l’Or et le Cobalt. Pour le cobalt, l’objectif est d’augmenter la production de 30% et pour l’Or, Managem souhaite atteindre 250.000 onces tonnes par an à terme, soit 8 tonnes.

Toutefois, Dans son "stock guide" pour le mois d’avril 2018, BMCE Capital avait souligné qu’après la fermeture du site de Bakoudou ainsi que l’opportunité ratée d’acquisition de la mine de Bonikro en Côte d’Ivoire, la stratégie du groupe Managem concernant l’or pourrait accuser du retard.

S’agissant de sa filiale SMI, les analystes de BMCE Capital avaient prévu un recul des teneurs. 

Par ailleurs, la banque d’affaires avait estimé que le contexte international est favorable à la fermeté des cours des métaux ainsi que la flambée des cours du cobalt portés par les bonnes perspectives du marché des véhicules électriques

Pour CMT, la banque trouve que ses performances financières devraient être positivement impactées par la fermeté des niveaux de cours à court et moyen terme, notamment pour le zinc et le plomb.

Les prévisions d’évolution des cours des métaux restent incertaines. Les résultats semestriels qui seront bientôt publiés et les perspectives qui seront annoncées par les compagnies minières et les analystes pourront éclairer un peu les investisseurs sur l'orientation du secteur.