Page d'accueil Bourse

Bourse: Total Maroc fortement impactée par le futur plafonnement des marges des distributeurs de carburants

medias24

Le cours boursier de Total Maroc a presque été divisé par deux depuis le début de l'année. Les investisseurs ont réagi au prochain retour au plafonnement des marges des pétroliers, décidé par le gouvernement mais toujours pas entré en vigueur. L'évolution future de la valeur dépendra de la conrétisation de cette décision et des paramètres qui seront retenus.

Le cours boursier de Total Maroc a presque été divisé par deux depuis le début de l'année. Les investisseurs ont réagi au prochain retour au plafonnement des marges des pétroliers, décidé par le gouvernement mais toujours pas entré en vigueur. L'évolution future de la valeur dépendra de la conrétisation de cette décision et des paramètres qui seront retenus.

A la clôture de la séance du 4 juillet, Total Maroc affichait une contre-performance de -45,3% depuis le début de l'année (cours de 990 DH), soit la 4e plus forte baisse de la place.

Plus de 426.000 titres de la valeur ont été échangés durant cette période, drainant ainsi un volume de plus de 684 MDH. Cela représente plus de 30% du flottant en bours de la société (14,86% du capital formé de 8,96 millions de titres).

Cette forte baisse du cours a été amorcée en mai dernier, période durant laquelle le débat sur le retour au plafonnement des prix des carburants a été lancé suite à la campagne de boycott et après la publication du rapport de la commission parlementaire sur les hydrocarbures. Elle traduit la crainte des investisseurs par rapport aux résultats futurs du distributeur de carburants coté.   

 Le graphique ci-dessous illustre l’évolution du cours de Total Maroc sur les 6 derniers mois (jusqu’au 4 juillet) :

Source: LeBoursier

     >> Lire également: Carburants: Le plafonnement des marges des distributeurs acté

    >> Lire également: Bourse: Le cours de Total Maroc impacté par la décision du gouvernement de plafonner les marges des pétroliers   

    >> Lire également: Le titre Total Maroc très volatile, les investisseurs indécis sur l'évolution des marges

L'impact sur Total sera lourd si le plafond des marges est inférieur à 10% 

Nous avons posé la question suivante à un analyste de la place: quel sera l’impact sur Total Maroc quand la décision du gouvernement de rétablir le plafonnement des marges, prise il y a quelques semaines, entrera en vigueur ?

Notre interlocuteur précise que l’évolution future du cours de Total Maroc dépendra de la concrétisation ou non de cette décision, de la formule qui sera adoptée (plafonnement des prix, des marges…) et du niveau de ce plafonnement.

En effet, s’il s’agit d’un plafonnement des marges à hauteur de 10% ou moins tel qu’il a été relayé par des confrères, notre analyste affirme que l’impact sera important. En revanche, si le gouvernement opte pour le "modèle belge" où les marges se situent entre 15% et 22%, «on ne sera pas loin de la situation actuelle, donc l’impact sera minime», poursuit-il.

Aussi, cela dépendra de la durée de l’application de ladite décision: l’impact ne sera significatif que s’il s’agit d’une durée indéterminée et non d'une période transitoire.

Retour sur l'historique de la valeur depuis son introduction

Introduite en mai 2015, soit quelques mois avant la libéralisation des prix des hydrocarbures, Total Maroc a été inscrite à la cote à 535 DH. Après un démarrage positif, son cours s'est envolé à 1.000 DH, puis à 1.500 DH avant de frôler les 2.000 DH.

En 2016, Total a en effet réalisé un RNPG de 897 MDH au lieu de 289 MDH en 2015.

En 2017, le RNPG a crû de 17% pour atteindre plus de 1 MMDH et le chiffre d’affaires a été porté à 9,9 MMDH, en hausse de 23,3% par rapport à 2016.

>> Lire également : Total Maroc : résultat net en hausse de 15% en 2017

Cette envolée des résultats était liée à l’augmentation des ventes en volume, au changement de l’identité visuelle des stations-services mais surtout à l’amélioration des marges pétrolières suite à la décision du gouvernement de libéraliser les prix des hydrocarbures fin 2015.

Notons que Total Maroc affichent les prix à la pompe parmi les plus élevés du marché.

A titre d’exemple, sur l'application «Mahatati», dans un rayon de 30 km du centre-ville de Casablanca, le litre de gasoil de Total Maroc atteignait 10,25 DH dans certaines stations-services alors que le prix le plus bas du marché était à 9,7 DH.