Page d'accueil Bourse

Lydec résiste en bourse en dépit de plusieurs perturbations

medias24

Malgré les problèmes qui l’entourent, Lydec résiste bien en bourse. Depuis son introduction, son cours a gagné 153%. Détails.

Malgré les problèmes qui l’entourent, Lydec résiste bien en bourse. Depuis son introduction, son cours a gagné 153%. Détails.

Lydec fait partie des valeurs défensives, eu égard à son appartenance à un secteur où la demande est peu volatile. Et pourtant, la société n’est pas totalement à l’abri.

Plusieurs clients dénoncent la cherté des factures de Lydec. Ceux-ci ont même formulé des réclamations. Face à cela, la Lydec a apporté, au cours du mois de févier de l’année en cours, des éclaircissements sur son système de tarification et de facturation.

Au niveau de son "Stock Guide" pour le mois d’avril 2018, BMCE Capital estime que Lydec court un risque de poursuite de la hausse des prix, pouvant affaiblir le rythme de croissance de la consommation nationale d’eau et d’électricité.

Rappelons que conformément au contrat programme signé en mai 2014 entre le gouvernement et l’ONEE, le système de la facturation par tranche a été abandonné (sauf pour les tranches économiques) et des augmentations annuelles de prix ont été décidées jusqu'en 2018.

BMCE Capital souligne également que parmi les menaces qui entourent Lydec figure les différends avec le fisc et l’autorité délégante.

Rappelons que Lydec a subi en 2016 un contrôle fiscal portant sur l’IR, l’IS, la TVA et les droits d’enregistrement et de timbres portant sur les exercices 2012, 2013, 2014 et 2015. Son dénouement a coûté 120 MDH.

Cours en hausse de 153% depuis l'introduction en bourse

Toutefois, malgré les différends, la Lydec résiste bien en bourse. 

Depuis son introduction à la bourse de Casablanca (2005) à un prix de 240,00 DH, la valeur a gagné à peu près 153% en se situant à 607,00 DH le 12 juin 2018. (Voir graphique ci-dessous)

Son cours devrait encore prendre de la valeur, d’après les prévisions de BMCE Capital qui l'a évalué à 652,80 DH. Depuis cette valorisation, le titre a quasiment stagné. 

Résultats 2017 en progression, tirés par la hausse des prix d’achat de l’électricité

L’année 2017 s'est clôturée sur un signe de reprise pour la Lydec. Le chiffre d’affaires s’élève à 7,21 MMDH, en progression de 1,7% par rapport à 2016.

Il est à rappeler que cette progression émane principalement de la hausse des prix d’achat de l’électricité –décidée dans le contrat programme de l’ONEE -, qui s'est répercutée sur les clients de la société. L’effet prix de vente électricité a atteint 143 MDH.

Pour sa part, le résultat net de la société s’est établi à 200 MDH, en appréciation de 40 MDH comparé au résultat net réalisé en 2016, qui a été impacté par la charge du contrôle fiscal.