Page d'accueil Bourse

Bourse. CDMC dresse le bilan de février 2018 et livre ses perspectives pour mars

medias24

Après un mois de janvier "euphorique" couronné d’une hausse de +5,54% du MASI, qu'en est-il du bilan du mois de février 2018? Et quelles sont les prévisions pour le mois de mars ? Analyse de Crédit du Maroc Capital (CDMC).

 

 

Après un mois de janvier "euphorique" couronné d’une hausse de +5,54% du MASI, qu'en est-il du bilan du mois de février 2018? Et quelles sont les prévisions pour le mois de mars ? Analyse de Crédit du Maroc Capital (CDMC).

En ce mois de mars 2018, le comportement de la place casablancaise restera tributaire de l'évolution de la masse bénéficiaire 2017 des sociétés cotées. C'est l'avis des analystes de la société de bourse Crédit du Maroc Capital, qui estiment que cette évolution devra refléter les niveaux de rendements sur les dividendes servis par les sociétés du MASI.

Les analystes de la société de bourse dressent également un bilan de la cote du mois dernier. En février, le MASI et MADEX ont affiché des gains mensuels respectifs de +0,51% à 13.142,71 points et de +0,53% à 10.710,60 points.

Le graphique ci-dessous illustre l'évolution des deux indices de la place casablancaise au cours du mois écoulé.

Cette légère évolution favorable de la place casablancaise est attribuable aux gains amassés par la quasi-totalité des grandes capitalisations, à l’image de: Wafa Assurance (+2,51%), BMCE Bank (+2,22%), Attijariwafa Bank (+1,56%), Addoha (+1,46%) et BCP (+1,21%).

Toutefois, sur les 75 sociétés cotées, 36 sont allées à l’encontre du mouvement haussier du marché en clôturant le mois de février 2018 sur des pertes allant de -0,02% à -18,23%.

Il est à noter que dans ce panel figurent Marsa Maroc (-2,17%) et Cosumar (-1,94%).

Voici les plus fortes variations en février 2018:

Par secteur, le secteur de l'«Electricité » se positionne en queue de peloton en affichant un repli mensuel de -3,85% redevable à son unique action Taqa Morocco.

Du côté des variations positives, en 3ème rang, figure la branche des « Distributeurs» qui gagne +4,5% redevable aux titres Auto Hall (+1,85%), Fenie Brossette (+4,23%), Label'Vie (+6,15%) et Ennakl (+3,94%).

Le graphique ci-dessous illustre l'évolution des indices sectoriels pendant le mois de février 2018:

 
Par ailleurs, la valorisation globale du marché s’est élevée à 665,6 MMDH, en légère hausse mensuelle de +0,4% comparativement au mois de janvier 2018.
 
Transigé, à hauteur de 99,1% sur le marché officiel, le flux transactionnel mensuel négocié, en février 2018, totalise 3 MMDH, en forte dépréciation de -39% par rapport à la même période un an auparavant.

Par compartiment, le volume échangé sur le compartiment central s’élève à près de 3 MMDH, en retrait de 2% par rapport à l’année précédente. 

Dans ce sillage, les valeurs IAMAttijariwafa BankAddoha et BMCE Bank canalisent, ensemble, près de 43,5% des échanges mensuels. En effet, ces dernières raflent des volumes respectifs de 493,9 MDH, 366,5 MDH, 240,2 MDH et 199,8 MDH.

Le tableau ci-dessous présente les valeurs les plus actives sur le marché central et sur le marché de blocs en février 2018:

Notons que le Volume Quotidien Moyen de la Bourse de Casablanca s’élève à 151 MDH contre 236,3 MDH en janvier 2018.