Page d'accueil Bourse

La BCP s’implante à Maurice et à Madagascar

medias24

Le groupe Banque Centrale Populaire BCP annonce ce mardi, la signature d’un accord d’acquisition de la Banque des Mascareignes, établissement de crédit basé à l’Ile Maurice, et de sa filiale à Madagascar (Banque des Mascareignes Madagascar). Avec cette prise de contrôle, la BCP devient le premier groupe bancaire de l’Afrique du Nord et de l’Ouest à s’implanter à l’Ile Maurice.

Le groupe Banque Centrale Populaire BCP annonce ce mardi, la signature d’un accord d’acquisition de la Banque des Mascareignes, établissement de crédit basé à l’Ile Maurice, et de sa filiale à Madagascar (Banque des Mascareignes Madagascar). Avec cette prise de contrôle, la BCP devient le premier groupe bancaire de l’Afrique du Nord et de l’Ouest à s’implanter à l’Ile Maurice.

Dans le cadre de sa stratégie de développement à l’international, le groupe Banque Centrale Populaire annonce la signature d’un accord portant sur l’acquisition auprès du groupe français BPCE (Banque Populaire-Caisse d’Epargne), avec son partenaire stratégique dans la zone, le groupe Sipromad, de la Banque des Mascareignes, établissement de crédit basé à l’Ile Maurice, et de sa filiale à Madagascar (Banque des Mascareignes Madagascar), indique un communiqué du groupe diffusé ce mardi 20 février.

Avec cette prise de contrôle, la Banque Centrale Populaire devient le premier groupe bancaire de l’Afrique du Nord et de l’Ouest à s’implanter à l’Ile Maurice, précise le groupe. 

Cette acquisition par la Banque Centrale Populaire de deux actifs bancaires du groupe BPCE en Afrique est réalisée en partenariat avec le groupe Sipromad, l’un des premiers acteurs intégrés de l’Océan Indien. La gestion opérationnelle et financière des deux banques sera assurée par la Banque Centrale Populaire.

Selon la même source, cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’expansion panafricaine du groupe Banque Centrale Populaire, qui étend désormais son empreinte géographique à l’Océan Indien. Son implantation à l’Ile Maurice permettra en particulier au groupe Banque Centrale Populaire de se positionner fortement sur les flux d’investissements en provenance d’Asie (Chine et Inde notamment) vers l’Afrique, et d’accompagner la dynamique croissante des investissements entre l’Afrique anglophone et l’Afrique francophone.

La finalisation de cette acquisition est conditionnée par l’obtention des autorisations réglementaires usuelles au Maroc, à l’Ile Maurice et à Madagascar, conclut-il.

Séance du 20-06-2018

Marché de change
Journée du 20-06-2018