Page d'accueil Bourse

Bourse: Comment s’annonce la saison des publications des résultats annuels de 2017 (prévisions BMCI Bourse)

medias24

Le début de ce mois de février témoigne de l’attentisme des investisseurs à quelques jours des publications des résultats annuels des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca. Dans ce cadre-là, Ghita Karim El Alaoui, analyste chez BMCI Bourse du groupe BNP Paribas, nous dévoile ses anticipations par rapports aux résultats des sociétés cotées pour l’année 2017. 

Le début de ce mois de février témoigne de l’attentisme des investisseurs à quelques jours des publications des résultats annuels des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca. Dans ce cadre-là, Ghita Karim El Alaoui, analyste chez BMCI Bourse du groupe BNP Paribas, nous dévoile ses anticipations par rapports aux résultats des sociétés cotées pour l’année 2017.

Le bal des résultats annuels de 2017 a été ouvert ce vendredi avec la publication des résultats de Maroc Leasing qui font ressortir une progression du résultat net de 8,3%.

A présent, le marché est peu animé. Les investisseurs sont en mode attentiste. Il n’y a que l’annonce des résultats annuels de 2017 qui peut changer la donne. 

Contactée par nos soins, Ghita Karim El Alaoui, analyste chez BMCI Bourse, du groupe Bnp Paribas considère que ‘’globalement, la capacité bénéficiaire des sociétés cotées va augmenter entre 6% et 10%, dans un scénario conservateur’’.

‘’La performance globale du marché est impactée positivement par le retour de la tendance haussière qui a été entamée depuis 2016’’ continue-t-elle. 

Rappelons que pendant l’année 2016, le MASI s’est apprécié de 30,52% par rapport à l’année 2015. 

S’agissant des sociétés qui vont "briller", notre analyste estime qu’’’il y aura des sociétés qui se sont déjà distinguées lors du premier semestre par des évènements exceptionnels, à savoir la Snep, Jet Contractors et Alliances mais, aussi, les grandes capitalisations comme Attijariwafa Bank, Taqa Morocco et Cosumar’’.

Au niveau des secteurs, selon notre interlocutrice, la Chimie et les Mines s’avèrent prometteurs. Le secteur de la Chimie va tirer profit des résultats de la Snep, qui ont connu un rebond significatif au titre du premier semestre 2017. 

Pour ce qui est du secteur des Mines, celui-ci va être tiré par Managem, qui se distingue grâce à la plus-value qu’elle a réalisée au cours du premier semestre 2017, suite à la cession des parts de la société Lamikal au profit de Wanbao Mining, en République Démocratique du Congo.

A présent, ‘’les investisseurs sont en train d’arbitrer en attendant l’annonce des bénéfices des sociétés cotées au public avant de restructurer leurs portefeuilles’’, précise notre analyste en concluant avec: ‘’le marché sera donc beaucoup plus animé juste après la publication des résultats annuels des sociétés’’.