Page d'accueil Bourse

En janvier 2018: Le MASI avance, le volume recule

medias24

Au cours du premier mois de l’année 2018, le MASI s'est rapproché de ses sommets historiques. Toutefois, le volume échangé reste moyen. Que peut-on conclure d’une hausse sans volume? Eléments de réponse. 

Au cours du premier mois de l’année 2018, le MASI s'est rapproché de ses sommets historiques. Toutefois, le volume échangé reste moyen. Que peut-on conclure d’une hausse sans volume? Eléments de réponse.

Peu après l’entrée en vigueur du régime de flexibilisation du dirham, le MASI a atteint le seuil des 13.000 points, se rapprochant ainsi de ses sommets historiques pour la première fois depuis dix ans. (Voir graphique ci-dessous)

Source: LeBoursier

Le premier mois de l’année 2018 a été favorable pour le MASI. Celui-ci a atteint, plus précisément, une performance annuelle de 5,54% en se situant à 13.075,49 points à fin janvier 2018.

Source: Statistiques mensuelles de la BVC

Néanmoins, l’activité globale reste moyenne. Malgré la bonne performance du MASI, le marché reste peu liquide: le volume total des transactions s'est situé autour de 5,1 milliards de DH, marquant ainsi un recul (-34,76%) par rapport à la même période de l’année précédente.

S’agissant du nombre de titres échangés au cours du mois en question, celui-ci a à peine atteint 19.159.857 titres, soit une baisse de 54,91% par rapport à la même période de 2017. 

Autant d’éléments qui confirment que la performance du MASI et le niveau du volume échangé n’évoluent pas dans le même sens.

Interpellée sur ce point, Ghita Karim El Alaoui, analyste chez BMCI Bourse, du groupe BNP Paribas affirme que ‘’nous avons remarqué que le volume échangé à fin janvier 2018 a été divisé presque par deux par rapport au mois de janvier de l’année 2017. Quand il n’y a pas assez de volume, la hausse n’est pas significative’’ en ajoutant que ‘’pour qu’une hausse soit confirmée, il faut qu’il ait des volumes qui accompagnent cette hausse, pour qu’elle soit durable et pérenne’’. 

‘’La hausse observée au mois de janvier de plus de 5% ne veut pas dire que le marché va finir, par exemple, à 40%. Il s’agit d’un signal, la tendance haussière peut se renverser à n’importe quel moment, comme elle peut se confirmer’’ précise notre interlocutrice. 

A quelques jours du début des publications des résultats annuels des sociétés cotées, les investisseurs restent en mode attentiste. ‘’La tendance haussière ne peut se confirmer qu’après les publications des résultats de 2017 et surtout après la publication des niveaux de rendement [dividende, ndlr]’’, souligne notre source. 

L’interprétation des résultats qui va se faire par les investisseurs influence extrêmement l'évolution de bourse. ‘’Des fois, même quand les résultats d’une société sont bons, ils peuvent s’avérer inférieurs aux attentes des investisseurs, et, du coup, le trend baissier va l’emporter’’.

‘’Il y a une réallocation des actifs vers le marché actions, puisqu’il s’agit d’un marché qui donne un rendement largement supérieur à celui du marché obligataire. C’est plus intéressant maintenant d'entrer dans le marché actions. Du coup, le niveau de rendement est minutieusement scruté par les investisseurs. Il faut attendre l’annonce des niveaux de dividendes pour voir si le marché va être animé ou pas.’’