Séance du 06/07/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Après avoir retrouvé des couleurs pendant trois semaines consécutives, les indices de la cote casablancaise se sont repliés cette semaine, à partir du mardi 9 juin. Selon un analyste, cette baisse est liée à l’annonce du prolongement du confinement.

Bourse : le marché rechute suite à la prolongation du confinement

I.B. | LE 14-06-2020 13:55
Après avoir retrouvé des couleurs pendant trois semaines consécutives, les indices de la cote casablancaise se sont repliés cette semaine, à partir du mardi 9 juin. Selon un analyste, cette baisse est liée à l’annonce du prolongement du confinement.

Depuis ce mardi 9 juin, les séances sont clôturées dans le rouge alors que les indices terminaient à la hausse pendant trois semaines.

Au terme de ces trois semaines, le MASI s'était ressaisi d'environ 7,5% et avait même dépassé la barre des 10.000 points à partir du mardi 2 juin.  Mais l'indice général de la cote est repassé sous la barre des 10.000 point à partir de ce jeudi 11 juin.

 A la clôture de ce vendredi 12 juin, le MASI s'établissait à 9.927 points ramenant sa variation annuelle à -18,44%. De son côté, l’indice FTSE s'élève à 8.910 points, en baisse de 22,91% en YTD.

Graph MASI

D'après un analyste contacté par LeBoursier, cette baisse du marché est liée à la prolongation du confinement sanitaire, et ce malgré son allègement. (principalement pour la zone 1)

“Les investisseurs avaient vu venir la prolongation du confinement et de l’état d’urgence sanitaire qui a été annoncée le soir du mardi. Et depuis cette annonce, le marché est en repli." explique la même source.

"Cette crise impacte principalement la demande", précise l'analyste. Par conséquent, avec la prolongation du confinement, le pouvoir d'achat restera faible et les consommateurs, qui sont confinés, ne vont pas massivement consommer ou acheter. Chose qui ne rassure pas les investisseurs car malgré la reprise de l'activité de la majorité des sociétés et des secteurs depuis ce 10 juin, la demande ne pourra pas absorber l'offre disponible. 

Selon lui, les acteurs du marché ont besoin de plus de visibilité et d’assurance pour ne pas suréagir à la moindre nouvelle, comme une loi de finances rectificative par exemple.

Les indices de la cote sont donc en train d’évoluer en fonction des annonces, bonnes ou mauvaises, notamment les statistiques sur le Covid-19 et les décisions des gouvernements au niveau mondial et national. Le marché est toujours dans la phase 2, la phase d’attentisme. 

Par ailleurs, durant les 4 dernières séances clôturées, les 3 baisses les plus significatives en terme de volume transctionnel sont celles de Attijariwafa Bank (-3,5%), Maroc Telecom (-1,2%) et Ciments du Maroc (-9,2%) 

>> Lire Aussi :

Redressement de la bourse : voici les valeurs qui se sont appréciées

Le marché boursier reprend timidement mais le manque de visibilité persiste

 

Aller à