Séance du 28/09/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Dans un contexte boursier on ne peut plus morose depuis le début de l’année 2020, certains secteurs ont réussi à sortir leur épingle du jeu. D’ici la fin de l’année, et les premiers mois de 2021, quelles sont les valeurs recommandées à l’achat par les analystes de la place ? Eléments de réponse.

Bourse : Voici les valeurs les plus prometteuses d’ici la fin de l’année

Brian Brequeville | LE 02-09-2020 15:35
Dans un contexte boursier on ne peut plus morose depuis le début de l’année 2020, certains secteurs ont réussi à sortir leur épingle du jeu. D’ici la fin de l’année, et les premiers mois de 2021, quelles sont les valeurs recommandées à l’achat par les analystes de la place ? Eléments de réponse.

Depuis le 1er janvier, le MASI a lâché plus de 15% de sa valeur et la grande majorité des cotations casablancaises sont dans le rouge. Malgré le manque de visibilité sur l’avenir boursier causé par l’évolution peu controlable de la pandémie de la Covid-19, certains secteurs arrivent mieux à faire face que d’autres et certaines valeurs présentent un potentiel de croissance intéressant pour les investisseurs d’ici quelques mois.

Ces valeurs appartiennent naturellement aux secteurs qui ont relativement bien résisté à la crise engendrée par la Covid-19 depuis le début de l’année. Notamment les secteur des technologies, de l’agroalimentaire de la télécommunication.

Le caractère défensif d'IAM et Label'Vie séduit

Un analyste financier de la place nous explique « malgré le manque de visibilité, nous recommandons à l’achat les titres de sociétés dans des secteurs défensifs comme Label'Vie ». La firme est en effet sur un rythme de croisière satisfaisant depuis le début de l’année, affichant une hausse de plus de 13% depuis le 1er janvier. « L’agroalimentaire reste un secteur refuge car les gens devront toujours manger. Si le superflu sera mis de côté, la majorité des ménages continueront à dépenser dans la nourriture. De plus le groupe a présenté une très belle croissance de revenus au premier trimestre 2020 » poursuit l’analyste. Une hausse s'élève à 15% pour le chiffre d’affaires consolidé du groupe.

Autre secteur recommandé par les analystes dans le contexte actuel, celui des télécommunications, autrement dit la valeur Maroc Télécom. Malgré une chute de son cours de près de 8% depuis le début de l’année, un autre analyste de la place nous confirme que les chances de croissance de la société sont bien réelles d'ici les prochains mois. « IAM a largement profité de la hausse des consommations de data durant le premier semestre 2020 (+13,2%), engendrée par le confinement. Elle ne devrait que prendre de la valeur sur les mois à venir. Actuellement échangée à 140 dirhams l’action, nous la valorisons à 157 dirhams l’action (+12%). Même en temps de crise, les gens doivent pouvoir aller travailler et consommer de la data et de l’ADSL. La valeur représente un pari assez sécurisé pour les investisseurs » explique l’analyste financier au Boursier. La firme a d’ailleurs clôturé son semestre avec un CA en légère hausse grâce à ses activités internationale et à la data mobile et fixe au Maroc.  

HPS valorisée en légère hausse

Dans le secteur des technologies, porteur surtout depuis ce début d’année, les analystes contactés recommandent l’achat du titre HPS. « Cette crise a été un catalyseur pour la transformation digitale car de nombreux commerces qui n’avaient pas d’autres alternatives pour survivre s'y sont mis. C’est une valeur qui est assez résiliente. C’est d’ailleurs la première valeur a avoir retrouvé son niveau d’avant crise après le tout début de la pandémie » explique l’un des analystes.

De plus, l’entreprise de solutions de paiement électronique bénéficie d’une conjoncture où les paiements par carte sont de plus en plus préférés à l’argent liquide par une certaine catégorie de la population, limitant les contacts. Le groupe a d’ailleurs enregistré sur le S1 2020, une hausse de 3,5% de son activité paiement. Aujourd’hui traitée à 4.600 dirhams, l’action est valorisée par un analyste de la place à 4.989 DH.

Attijari recommandée à l’achat

Même si le secteur bancaire a été fortement touché en bourse avec des chutes de cours allant de 15% à près de 33% depuis le début de l’année, notre analyste défend le titre Attijari dont le cours cible se situe à 420 dirhams l’action, contre les 370 dirhams auxquels la valeur est traitée aujourd’hui. Soit une hausse potentielle de plus de 13%.

« Malgré le fait que la valeur ait été malmenée sur cette année avec une chute de près de 26% alors que les fondamentaux sont bons, les banques sont naturellement impactées par la situation, mais nous pensons que le cours a été trop pénalisé. Il s’agit d’une compagnie aux revenus assez diversifiés et il faut garder en tête qu’Attijari capte 40 ou 45% de son chiffre d’affaires à partir de ses activités africaines. Tout cela va permettre d’atténuer l’impact » explique l’analyste.

Cependant, dans le marasme économique actuel, la prudence reste de mise. « Toutes ces valeurs ont un potentiel de hausse qui a été estimé et chiffré, mais de là à savoir quand cela va se concrétiser, c’est encore difficile à dire. Cela dépendra de l’évolution de la pandémie, des décisions prises par le gouvernement et du moral des investisseurs », conclut notre source.

Aller à