Séance du 24/11/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

A fin juin 2020, le résultat net du secteur des assurances et de réassurance a reculé de 21,9% en glissement annuel et ce,  malgré la hausse de l’activité du secteur et la baisse des prestations et frais. Ce repli est lié principalement à la diminution des produits net de placement, en lien avec la baisse du marché boursier. 

Assurances : le résultat net du secteur recule de près de 22% au terme du premier semestre

 | LE 10-11-2020 11:17
A fin juin 2020, le résultat net du secteur des assurances et de réassurance a reculé de 21,9% en glissement annuel et ce, malgré la hausse de l’activité du secteur et la baisse des prestations et frais. Ce repli est lié principalement à la diminution des produits net de placement, en lien avec la baisse du marché boursier.

Selon les dernières données publiées, le lundi 9 novembre, par l’Autorité de contrôle et de prévoyance sociale (ACAPS), au terme du premier semestre 2020, le résultat net du secteur s’est établi à 2,1 MMDH, soit une baisse de 21,9% en glissement annuel :

- Les assureurs directs affichent un résultat net en repli de 25,2% à 1,9 MMDH, qui s’explique principalement par la diminution des produits nets de placements (-1,3 MMDH), suite à la baisse du marché boursier,

- En revanche, le résultat net des réassureurs exclusifs a augmenté de 43,4% à 180,4 MDH. 

Ainsi, les bénéfices ont reculé malgré la hausse de 4,6% de l’activité du secteur des assurances et de réassurance, à 27,3MMDH .

Par segment, les assurances vie affichent une croissance de 3,1% à 10,8 MMDH tandis que les assurances non-vie enregistrent une légère hausse de 0,4% à 14,3MMDH. 

Également, les bénéfices du secteur ont reculé malgré la baisse des prestations et frais de 2,8% à 19,5 MMDH : Les assureurs directs y contribuent avec 18,2 MMDH, en baisse de 5,8%. 

Par contre, les prestations des réassureurs exclusifs augmentent de près de 73% à 1,3 MMDH et ce, "suite à l’augmentation des provisions pour sinistres à payer non-vie sur les affaires facultatives marocaines et les traités étrangers." explique l'ACAPS dans sa note. 

À fin juin 2020, les placements affectés des entreprises d’assurances et de réassurance s’élèvent, en valeur d’inventaire, à 177,8 MMDH, en hausse de 1,8% par rapport à fin décembre 2019. 

De son côté, le montant des provisions techniques a atteint 180 MMDH, en progression de 5,1% par rapport à fin décembre 2019 : Par branche, les provisions techniques vie on progressé de 4,8% et ont approché les 100 MMDH alors que les provisions non-vie ont progressé de 5,4% à 80,1 MMDH.

Par ailleurs, le montant des fonds propres du secteur s’apprécie timidement de 0,9% à 41,6 MMDH, porté principalement par les assureurs directs dont les fonds propres se sont renforcé à 38,6 MMDH contre 38,2 milliards à fin décembre 2019.

Aller à