Séance du 23/10/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Dividende élevé, locataire solide et non affecté par la crise, marché avide de papier frais,… Plusieurs éléments constituent des points encourageant pour l’introduction en bourse d’Aradei Capital d’après Adil Douiri, co-fondateur d’Immorente Invest, et quelques analystes de la place. 

Aradei Capital : l’annonce de l’IPO bien accueillie par le marché

Par Mouna Ettazy  | LE 13-10-2020 18:26
Dividende élevé, locataire solide et non affecté par la crise, marché avide de papier frais,… Plusieurs éléments constituent des points encourageant pour l’introduction en bourse d’Aradei Capital d’après Adil Douiri, co-fondateur d’Immorente Invest, et quelques analystes de la place.

Aradei Capital est, fort probablement, la prochaine recrue de la bourse de Casablanca.

Cette foncière immobilière, filiale du groupe Label’Vie, a pour objet la construction ou l’acquisition d’immeubles en vue de leur location, ou toute autre forme de mise à disposition. La société a notamment pour objet la détention des meubles directement ou indirectement, y compris en état futur d'achèvement ; la réalisation de toutes opérations nécessaires à l'exploitation desdits immeubles, notamment l'exécution de travaux de construction, de rénovation et de réhabilitation ; et, aussi, l'achat, la prise à bail, la location, la gestion, l’exploitation, la mise en valeur et la vente de tous biens immobiliers bâtis ou non bâtis pour son propre compte.

La société comptait 29 actifs (fin 2019) dans son portefeuille dans 15 villes du royaume avec près de 312.000 m² de surface locative totale de l’ensemble des actifs et plus de 500 locaux commerciaux. La gestion de cette foncière est déléguée à un Asset Manager indépendant (REIM Partners), à l’image des OPCI à l’international. A rappeler que la société ambitionne de se convertir en OPCI. L’échéance de cette transformation n’est toujours pas connue.

L’activité d’Aradei a été perturbée par la crise du Covid-19. A rappeler qu’au premier semestre 2020, son chiffre d’affaires a reculé de 11% à 124 millions de DH contre 140 millions de DH une année auparavant. La société avait expliqué cette baisse par « les gestes de solidarité accordés aux locataires ayant dû fermer leurs locaux pendant le confinement » et aussi par la baisse des autres revenus (stands temporaires, régie publicitaires, etc).

L’annonce de l’IPO semble être bien accueillie par le marché

En attendant la publication de la note d’information de l'introduction en bourse afin d’avoir plus de détails sur les caractéristiques de cette opération et sur les perpectives d’évolution chiffrées de la société, il importe de voir les premières impressions de quelques opérateurs du marché par rapport à cette opération.

Contacté par LeBoursier, Adil Douiri, co-fondateur de la foncière Immorente Invest, estime que : « Aradei est comme Immorente. C’est une valeur non pas de croissance de cours mais une valeur de dividende. Comme elle paie des dividendes qui sont confortables, comme ceux d’Immorente, je pense qu’en période d’incertitude, ces deux valeurs sont très demandées par le marché. Celui-ci, quand il a peur, se rabat sur des valeurs de rendement plutôt que de parier sur la hausse du cours ou du bénéfice ».

S’agissant de la politique de distribution de dividende, la société prévoit un taux de distribution minimum de 85% (en % du Funds From Operations – résultat net retraité des éléments relatifs aux plus ou moins-values latentes sur Actifs de Placement, du résultat exceptionnel et des opérations de dotations et de reprises) sur la période prévisionnelle (2020-2022).

Entre 2016 et 2019, le dividende distribué par la foncière est passé de 10 à 18,7 DH par action, en hausse de 33,57%.

Pour ses perspectives d’évolution dans un contexte de crise et sa capacité à maintenir le même niveau de distribution de dividende, « on peut analyser le cas d’Immorente qui, dans une année de crise, peut connaitre une baisse de 10% du rendement qui n’est pas significative pour une société qui distribue d’habitude 6 DH par action. La société distribuera alors un dividende 5 ou 5,40 DH par action. Cela reste un très bon rendement en comparaison avec le marché », estime notre interlocuteur. 

« Aradei devrait donc être une valeur refuge qui attire les investisseurs quand l’économie est en difficulté. Aradei va venir aux côtés d’Immorente. Elle va permettre aux OPCVM, aux assurances et même aux particuliers de diversifier leurs portefeuilles de foncières », anticipe Adil Douiri. 

Un autre point favorable s’ajoute à l’analyse d’Aradei. « L’un de ses principaux locataires, qui est Label’Vie, est dans un secteur qui n’est pas touché par la crise. C’est un locataire qui est solide et qui reste résilient face à la crise », souligne-t-il.

A noter que Label’Vie, à travers ses filiales, représente 58% de la superficie commerciale totale d’Aradei Capital à fin 2019.

D’après un analyste, préférant s’exprimer sous couvert d’anonymat, « Il est encore tôt pour savoir si cette introduction sera une bonne opération ou pas. Nous devons attendre la note d’information. Mais, ce qui est sûr, c’est que le marché attend avec impatience du papier frais ».

A rappeler que la dernière introduction à la bourse de Casablanca, réalisée par Mutandis, remonte à fin 2018. Cette IPO succédait à celle d’Immorente Invest (mai 2018). L’année 2019 n’a connu aucune introduction. A moins de deux mois de la fin de l’année 2020, la bourse n’a toujours pas connu de nouvelle IPO.

Un deuxième analyste affirme qu’ « il est intéressant d’attendre la note d’information de l’opération afin d’analyser le programme d’investissement de la foncière et surtout pour voir l’évolution de l’actionnariat après l’IPO. Avec les éléments qu’on a pour le moment, on peut dire qu’Aradei devrait être une belle valeur sachant que son tour de table compte la BERD. La foncière gère les murs de Labe’Vie. C’est un groupe qui évolue constamment».

Quel impact sur le titre de Label’Vie ? 

Etant donné que la foncière Aradei est filiale du groupe Label’Vie qui est coté en bourse, le cours de Label’Vie a profité positivement de cette information. Notre deuxième analyste explique la hausse du cours du titre durant ces dernières semaines par les informations qui circulaient concernant l’IPO de Aradei. « Label’Vie était parmi les valeurs qui ont drainé le plus de volumes au cours de ces deux dernières semaines », nous a-t-il indiqué. 

Et d’expliquer : « Si Aradei dégage effectivement de belles perspectives d’évolution, c’est la société-mère qui sera la première gagnante dans cette affaire. Notons que la filiale Aradei Capital a été déconsolidée en 2017 de périmètre de consolidation du groupe Label’Vie pour appuyer la stratégie du groupe de séparer ses métiers opérationnels de distribution moderne de ses métiers de développement immobilier». 

Le volume échangé sur ce titre au cours de ces deux dernières semaines a plus que doublé (+125%) en comparaison avec deux semaines auparavant. Entre le 28 septembre et le 12 octobre 2020, le volume total s’est situé à 91,79 millions de DH. Deux semaines auparavant, le volume total échangé était de 40,87 millions de DH.

Le cours de Label’Vie a augmenté de 2,5% en l’espace de deux semaines en passant de 2.975 DH au 25 septembre à 3.050 DH à la clôture de la séance du lundi 12 octobre. 

Evolution du cours de Label’Vie

Graph LABEL VIE P

>>> Lire aussi : Voici la stratégie de développement d'Aradei capital

Aller à