Séance du 24/02/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Les OPCVM démarrent doucement l’année 2021 face aux incertitudes qui marquent le contexte actuel. D’après un gestionnaire de fonds de la place, la tendance globale n’est toujours pas dessinée à cause de l’attentisme des investisseurs.

Les OPCVM démarrent calmement l’année 2021

Par M. Ett. | LE 26-01-2021 
Les OPCVM démarrent doucement l’année 2021 face aux incertitudes qui marquent le contexte actuel. D’après un gestionnaire de fonds de la place, la tendance globale n’est toujours pas dessinée à cause de l’attentisme des investisseurs.

L’actif net sous gestion des OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) a enregistrée une petite hausse de 0,40% depuis le début de l’année 2021, se fixant ainsi à 525,29 milliards de DH au 22 janvier, d’après les données de l’Association des sociétés de gestion et fonds d’investissement Marocains (ASFIM), relayées par LeBoursier.

Il importe d’indiquer qu’au 24 janvier 2020, l’actif net géré par les OPCVM affichait une petite baisse de 0,06% à 478 milliards de DH, d’après les statistiques de l’AMMC.

Mais, le marché des OPCVM était légèrement plus dynamique au début de l’année dernière, d’après un gestionnaire de fonds de la place. « Les investisseurs avaient plus de visibilité en janvier 2020 en comparaison avec cette année. Leurs stratégies d’investissement étaient finalisées. Ils étaient dans l’action », nous indique-t-il.

Cette année, bien évidemment, le contexte est différent. « Il semble que les investisseurs ont besoin de plus de temps pour se décider cette année et choisir sur quelle classe d’actifs ils vont se positionner. Ils sont un peu dans l’attentisme. D’habitude, on pouvait voir le positionnement des investisseurs à partir de la 2ème semaine du premier mois de l’année. En janvier 2020, on a pu comprendre dès le début que le marché avait un consensus sur la bonne tenue du marché Obligataire. Cette année est particulière. Mais, rien d’alarmant. C’est un peu normal et on vient de démarrer l’année», explique notre source.

La bonne performance affichée actuellement par les OPCVM, quoique petite, est à mettre au crédit de l’évolution positive du marché Actions. Les fonds actions ont augmenté de 2,75% à 38,68 milliards de DH au 22 janvier. 

Pendant la même période, le MASI avançait de 2,45%. « Il n’y a pas eu de nouvelles entrées de cash assez importantes au niveau de cette catégorie d’OPCVM. Cette hausse est totalement imputable à la performance du marché Actions », commente notre interlocuteur.

Le OPCVM actions sont suivis par les OPCVM Contractuels et OCT (Obligations court terme) qui dégagent une hausse de l’encours respective de 2,64% et 2,02%. 

Pour leur part, les OPCVM OMLT (Obligations moyen et long terme) sont les seuls qui connaissent une baisse de l’encours, limitée à 0,54%. « Leur encours est toujours au-dessus des 300 milliards. Cette petite baisse de l’actif n’est pas vraiment significative », commente notre source.

Globalement, notre interlocuteur estime que « la tendance générale n’est toujours pas claire pour le moment, c’est un peu tôt. Par ailleurs, certaines classes d’actifs pourraient se démarquer cette année, notamment les OMLT et les diversifiés. Ceci dit, on est toujours dans un contexte incertain. Il ne faut pas l’oublier».

>>> Lire aussi : OPCVM : 2021 devrait être l'année des actifs Diversifiés

A rappeler que le marché des OPCVM a très bien résisté en 2020. L’actif net géré par les OPCVM a atteint 523,19 milliards de DH à fin décembre 2020, augmentant ainsi de 11,18% en comparaison avec l’année 2019. Cela s’explique par le fait que les investisseurs ont compris qu’en période de crise il faut diversifier ses investissements en optant pour des placements en OPCVM afin de minimiser un peu le risque.

Aller à
Atlanta