Séance du 22/01/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) vient de viser, le 26 novembre, un prospectus relatif à l’émission par le Crédit Agricole du Maroc d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel, plafonné à 200 millions de dirhams. Une opération qui permettra de renforcer des fonds propres du groupe et de poursuivre le financement du monde rural.

Crédit Agricole du Maroc : émission d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel de 200 MDH

 | LE 27-11-2020 
L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) vient de viser, le 26 novembre, un prospectus relatif à l’émission par le Crédit Agricole du Maroc d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel, plafonné à 200 millions de dirhams. Une opération qui permettra de renforcer des fonds propres du groupe et de poursuivre le financement du monde rural.

Il s’agit d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel avec mécanisme d’absorption de pertes et d’annulation de paiements des coupons.

Répartie en deux tranches A et B, l’opération ne devra pas dépasser les 200 millions de dirhams et pourra être souscrite du 7 au 9 décembre 2020 inclus, uniquement par des investisseurs qualifiés de droit marocain. 

Sur les deux tranches, 2 000 obligations subordonnées perpétuelles pourront être émises avec une valeur nominale de 100 000 dirhams chacune négociables de gré à gré.

Le taux d’intérêt nominal sera révisable chaque 10 ans pour la tranche A, et révisable annuellement pour la tranche B. La prime de risque est de 280 points de base par rapport au taux sans risque retenu pour chaque tranche.

 

 

L’opération est conseillée et coordonnée par Capital Trust Finance, ainsi que Valoris Securities et Holdagro. Le syndicat de placement est conduit par Valoris Securities et Capital Trust Securities.

L’emprunt obligataire du Crédit Agricole Maroc a pour objectif de renforcer la banque dans le financement et l’accompagnement du monde rural, plus spécifiquement le secteur de l’agriculture et de l’agro-industrie. Ces 200 millions de dirhams permettront également le renforcement des fonds propres réglementaires actuels, ainsi que le ratio de solvabilité.

Aller à
Atlanta