Séance du 23/10/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

La baisse des ventes induite par l'arrêt des chantiers, les retards de livraison et le recul de la demande ont généré un déficit de 36 millions de dirhams au S1 2020. Le promoteur suspend les acquisitions de foncier pour réduire son BFR.

Residences Dar Saada : Déficit de 36 MDH au premier semestre

 | LE 30-09-2020 
La baisse des ventes induite par l'arrêt des chantiers, les retards de livraison et le recul de la demande ont généré un déficit de 36 millions de dirhams au S1 2020. Le promoteur suspend les acquisitions de foncier pour réduire son BFR.

L’immobilière annonce avoir été « lourdement impactée par les conséquences directes et indirectes liées au ralentissement du niveau de l’activité économique du pays ». Le groupe a enregistré une baisse significative de ses indicateurs de performance au 1er semestre 2020.

Le chiffre d’affaires consolidé chute de 23%, à 473 millions de dirhams. Un chiffre équivalent à la livraison de 900 unités contre 1 320 durant le S1 2019. La société explique cette chute par le retard induit par le coronavirus dans la livraison des projets. « En effet, les achèvements de tranches programmés pour le premier semestre ont été reportés, causant ainsi le report des livraisons d’unités réservées et un manque à gagner en termes du chiffre d’affaires et d’encaissement » détaille RDS.

Malgré cette baisse d’activité, la société n'a pas pu couvrir les charges engagées. Sur le S1 2020, elle enregistre une perte nette de 36 millions de dirhams.

Par ailleurs, les préventes du groupe sont en recul de 65,2% sur le S1 2020 à 870 unités. La société explique cette chute par les effets négatifs de la crise sanitaire et du confinement sur la décision d’acquisition de logements des ménages. Cependant l'immobilière a « constaté une reprise des préventes après la fin du confinement pour atteindre un rythme habituel après la fête du sacrifice ». Par conséquent, le niveau du chiffre d’affaires sécurisé est maintenu à 1,2 milliard de dirhams à fin juin, contre 1,3 milliards de dirhams à fin 2019.

L’endettement global,est en légère baisse de 1,6% à 2,95 milliards de dirhams par rapport à fin 2019. Le taux d’endettement est de 40%. Les créances clients, quant à elles, s’établissent à 836 millions de dirhams à fin juin 2020, soit 6,9 mois de CA.

Dans le but de faire face à la crise et assurer un niveau optimal de génération de trésorerie, RDS annonce :

  • Suspension d’acquisition nouvelle de foncier pour une bonne maîtrise du BFR
  • Poursuite de la politique d’orientation des ventes sur le stock de produits finis
  • Focalisation sur l’achèvement des projets en cours de construction, tous standing confondus, et développement des projets disposant d’un taux de commercialisation important.

Aller à