Séance du 23/10/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Malgré la légère hausse de sa production et les performances de ses activités africaines, Alliances est fortement impactée par la crise. Le RNPG s’est écroulé de 90%.

Alliances : bénéfice net en chute de 90% au premier semestre

 | LE 28-09-2020 
Malgré la légère hausse de sa production et les performances de ses activités africaines, Alliances est fortement impactée par la crise. Le RNPG s’est écroulé de 90%.

Les indicateurs financiers du groupe sont largement en retrait au premier semestre 2020. Le chiffre d’affaires d’Alliances est en chute de 37% par rapport au S1 2019. Il s’établit à 668 millions de dirhams contre 1 054 millions de dirhams une année auparavant. Une chute causée par « la baisse du niveau d’activité entraîné par la crise sanitaire », explique la société. Néanmoins, elle souligne que l’impact a été atténué par « l’activité Afrique, grâce à l’avancement des projets du groupe en Côte d’Ivoire et au Cameroun ».

Le groupe indique qu’il a maintenu la production à un niveau lui permettant d’avancer sur les chantiers lancés, malgré le contexte difficile. Ainsi, 1 050 unités ont été produites au premier semestre 2020, contre 988 unités au S1 2019 soit une hausse de 6%.

Cela dit, seulement 763 unités prévendues sont à comptabiliser contre 1 266 au S1 2019, soit une baisse de 40%.

In fine, le résultat net de la société est en très forte chute de 87%. Il passe de 102 millions de dirhams au S1 2019 à 13 millions de dirhams au S1 2020. Une chute qui s’est également fait ressentir sur le RNPG d’Alliances qui ressort en baisse de 90%. Il atteint 9 millions de dirhams contre 93 millions de dirhams sur la même période en 2019.

Par ailleurs, l’endettement net consolidé du groupe en croissance de 18% et s’élève à près de 2,5 milliards de dirhams au S1 2020 contre 2,1 milliards au S1 2019. « Il intègre au premier semestre 2020 le financement des nouveaux projets lancés par le groupe » précise Alliances. Le taux d’endettement quant à lui est en quasi-stagnation à 39,8% au premier semestre 2020 contre 38,1% à fin juin 2019.

Malgré le contexte difficile, la société indique avoir lancé trois projets sur ce premier semestre. Respectivement, il s’agit « d’un lancement de projet à Kenitra, l’amorçage de la troisième phase du projet de Beni Mellal, et du démarrage de la réalisation de la Tour de l’Entente à Abidjan », conclut Alliances.

 

Aller à