Séance du 28/09/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Suite à son conseil d’administration le 9 septembre, CIH Bank a publié ses résultats du premier semestre 2020. Malgré de bons indicateurs commerciaux, le RNPG chute de 70% à cause don au fonds Covid-19 et de la hausse du coût du risque.

CIH : Malgré des indicateurs commerciaux dans le vert, le bénéfice chute de 70%

 | LE 14-09-2020 
Suite à son conseil d’administration le 9 septembre, CIH Bank a publié ses résultats du premier semestre 2020. Malgré de bons indicateurs commerciaux, le RNPG chute de 70% à cause don au fonds Covid-19 et de la hausse du coût du risque.

La majorité des indicateurs de CIH Bank sont en croissance au 1er semestre 2020. Les dépôts de la clientèle ont augmenté de 19% par rapport au S1 2019 et s’établissent désormais à 48,4 milliards de dirhams au lieu de 40,6 milliards un an auparavant. Depuis décembre 2019, la hausse des dépôts clientèle est de 8,6%. « Les dépôts à vue constituent 72% de la collecte réalisée » indique le communiqué de la société.

Les encours crédits consolidés ont également fortement augmenté au S1 2020. Ces derniers se chiffrent à 58 milliards de dirhams, en hausse de 17,2% par rapport au S1 2019 où ils s’établissaient à 49,5 milliards de dirhams. Depuis janvier 2020, ces derniers ont augmenté de 9,2%. « Poursuivant sa politique de diversification des emplois clientèle, la Banque affiche des crédits hors immobilier à hauteur de 28,7 MMDH enregistrant une croissance de 29,7% par rapport à juin 2019 et de 15,4% par rapport à décembre 2019 », indique la société, précisant que les crédits hors immobilier représentent ainsi 49% du total des crédits à la clientèle.

Des performances qui ont drivé le PNB consolidé à la hausse sur le premier semestre 2020. « Ce dernier a cru de 17,4% par rapport à juin 2019 et s’élève 1 403 millions de dirhams sur S1 2020. La croissance de l’activité commerciale combinée à la poursuite de l’optimisation du coût des ressources induit la progression de la marge nette d’intérêt de 13,8%. L’activité de marché a aussi contribué à cette évolution avec une évolution de 57,6% » indique CIH.

Hausse des frais de gestion, don au fonds Covid-19 et coût du risque dégradent le résultat

Cependant, ces performances ont été contrebalancées par la crise induite par le Covid-19. En effet, les frais de gestion sur le premier semestre ont augmenté de 22,4%. Tout cela « sous l’effet conjugué de l’imputation intégrale du don au fonds COVID-19 (150 millions de dirhams) sur les comptes semestriels et des efforts d’investissement consentis par la banque pour maintenir sa stratégie en termes d’industrialisation », précise la société.

CIH annonce également avoir reporté les échéances de mars à juin concernant les crédits immobiliers et à la consommation de clients impactés par la pandémie « dont 57 000 ont été accordés à titre gracieux conformément aux orientations du Conseil de Veille économique ».

La firme annonce avoir opté pour une approche prudente en matière de gestion des risques en annonçant une constatation de provisions de 414,7 millions de dirhams « dont une partie constituée de manière prospective afin de prévenir les impacts de la pandémie ». Elle annonce ainsi que le coût du risque sur le premier semestre est en hausse de 144,6% par rapport à juin 2019. « Le taux du coût du risque est de 0,68% contre 0,33% une année auparavant » précise la société.

Tout cela donne un RNPG consolidé en chute de près de 70% sur le premier semestre 2020 à près de 46 millions de dirhams. Un résultat que CIH impute très largement au Covid-19. Elle annonce d’ailleurs des estimations de résultats si le don au fonds Covid-19 et le coût du risque n’avaient pas impacté son bilan. «En Pro Forma, le résultat net part du groupe s’établirait à 219,9 MDH, en croissance de 45,5% » précise la société.

Aller à