Séance du 03/08/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

La production et les ventes ont progressé pendant le mois de mai dans plusieurs branches industrielles après avoir chuté en mars et avril, selon l’enquête mensuelle de Bank Al-Maghrib. Globalement, les chefs d’entreprises sondés s’attendent à une hausse de la production et de la vente pour les trois prochains mois mais le manque de visibilité persiste pour quelques entreprises.

Les industriels anticipent une progression de la production et des ventes (BAM)

 | LE 03-07-2020 
La production et les ventes ont progressé pendant le mois de mai dans plusieurs branches industrielles après avoir chuté en mars et avril, selon l’enquête mensuelle de Bank Al-Maghrib. Globalement, les chefs d’entreprises sondés s’attendent à une hausse de la production et de la vente pour les trois prochains mois mais le manque de visibilité persiste pour quelques entreprises.

L’activité économique nationale a connu une amélioration relative pendant le mois de mai après la chute observée en mars et avril à cause de la crise du Covid-19.

D’après les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture industrielle de Bank Al-Maghrib, qui évalue le contexte industriel en se basant sur le appréciations des chefs d’entreprises, la production a augmenté et le Taux d’Utilisation des Capacités (TUC) s’est établi à 56% en mai après 47% en avril.

Cette amélioration est en lien avec la hausse de 21 points de pourcentage à 46% dans la branche Mécanique et métallurgique et de 13 points à 66% dans la Chimie et parachimie. Le TUC dans les autres branches d’activité est resté inchangé d’un mois à l’autre.

Du côté des ventes, elles ont accusé une baisse aussi bien sur le marché local qu’étranger

Pour ce qui est des commandes, elles ont connu une stagnation pendant le mois analysé et le carnet des commandes se serait situé à un niveau inférieur à la normale. 

Evolution mitigée de la production et des ventes dans différentes industries

Dans le détail, par branche d’activité, la production dans l’Agroalimentaire a stagné et le TUC s’est stabilisé à 61%. Idem pour les ventes qui ont stagné aussi bien sur le marché local qu’étranger. 

Les commandes ont marqué une progression, avec un carnet qui s’est situé à un niveau inférieur à la normale. 

S’agissant des anticipations des chefs d’entreprises pour les trois prochains mois, ils s’attendent à une hausse de la production et des ventes. Toutefois, 23% des entreprises déclarent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution des ventes. 

La production de la branche Textile et cuir a connu une baisse et ce, dans l’ensemble des sous-branches à l’exception de l’Industrie de l’habillement et des fourrures où elle aurait plutôt progressé. Dans ces conditions, le TUC s’est établi à 27%. 

Pour leur part, les ventes ont reculé dans toutes les branches hormis l’Industrie de l’habillement et des fourrures où elles auraient augmenté. 

Du côté des commandes, elles se sont repliées dans toutes les sous-branches et le carnet des commandes se serait situé à un niveau inférieur à la normale.

Les chefs d’entreprise anticipent pour les trois prochains mois un accroissement de la production et des ventes. Mais, 45% d’entre eux déclarent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future de l’activité. 

Dans la branche Chimie et parachimie, la production a progressé et le TUC s’est situé à 66% après 53% en avril. 

Toutefois, les ventes se sont repliées et les commandes ont stagné avec un carnet de commandes qui s’est situé à un niveau inférieur à la normale. 

Les industriels anticipent une hausse de l’activité pour les trois prochains mois. Mais, plus d’une entreprise sur quatre déclare ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future de la production. 

La production dans la branche Mécanique et métallurgique a stagné et le TUC s’est situé à 46%.

Les ventes dans cette industrie ont connu une baisse. Cette baisse est enregistrée principalement sur le marché local. Les expéditions à l’étranger ont stagné. 

Pour leur part, les commandes ont progressé en comparaison avec le mois précédent mais le carnet de commande s’est situé à un niveau inférieur à la normale. 

Pour les trois prochains mois, les entreprises s’attendent à une hausse de la production combinée à une baisse des ventes. Plus d’une entreprise sur cinq déclare ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution de la production et plus de la moitié pour ce qui est des ventes futures. 

S’agissant de la branche Electrique et électronique, la production, les ventes et les commandes ont reculé et le TUC s’est situé à 27%.

Le carnet de commandes s’est situé à un niveau inférieur à la normale. 

Par ailleurs, une hausse de la production et des ventes est anticipée pour les trois prochains mois. Mais, 37% des patrons n’ont pas de visibilité quant à l’évolution future de la production et 34% pour ce qui est des ventes.


 

Aller à
La séance du jour
03-08-2020
09:37Ouverture dans le rouge