Séance du 23/10/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Après les pertes financières engendrées par le boycott, le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation consolidés d'Oulmès se redressent à fin juin 2019. Toutefois, son RNPG baisse à cause de charges imprévues. 

Oulmès améliore son chiffre d'affaires de 8,2% à fin juin 2019

Par Imane Boujnane | LE 18-09-2019 
Après les pertes financières engendrées par le boycott, le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation consolidés d'Oulmès se redressent à fin juin 2019. Toutefois, son RNPG baisse à cause de charges imprévues.

Les indicateurs financiers des Eaux Minérales d'Oulmès avaient marqué un net recul à la fin du premier semestre 2018. En effet, la société avait perdu environ 87% de ses bénéfices durant la période du boycott, lancé le 20 avril 2018. 

A fin juin 2019, les bénéfices du groupe reculent de 10,5% en glissement annuel. La société impute cette baisse à des charges imprévues. De ce fait, le résultat net part de groupe s'est élévé à 8,72MDH fin juin 2019 contre 9,74 MDH un an auparavant.

En social, le résultat net s'est établi à 6,65 MDH à fin juin 2019 contre 11,69 MDH un an auparavant. 

En revanche, le chiffre d’affaires consolidé s’est amélioré de 8,2% en glissement annuel. Ce dernier s'est établi à 798,53 MDH à fin juin 2019 contre 737,91 MDH à fin juin 2018. Selon la société, cette progression revient à leur nouvelle politique commerciale qui renforce la présence de leurs différentes marques auprès des consommateurs et vise le lancement de nouveaux produits et emballages.

 


Le résultat d’exploitation du groupe a également augmenté de 19,2%. Il s'est établi à 43,25 MDH à fin juin 2019 contre 36,27 MDH durant le premier semestre 2018.

D’une autre part, la marge opérationnelle s’est établie à 5,4% du chiffre d'affaires, en hausse par rapport au premier semestre 2018. Selon la société, cette performance revient à ses efforts fournis en faveur de l’innovation et du rééquilibrage du mix produits.

Pour les Eaux Minérales d'Oulmès, le premier semestre 2019 a été marqué par la mise en service d’une nouvelle unité de production de l’eau de table Bahia à Oujda et cela pour renforcer son développement au niveau de l’Oriental.
 

Aller à