Page d'accueil Actus

Lotfi Sekkat, nouveau PDG du CIH : "une opération d'expansion en Afrique est à l'étude"

medias24

Le nouveau PDG de la banque nous confirme que son mandat s'inscrira dans la continuité du travail mené par Ahmed Rahhou, notamment dans le volet digitalisation. Il nous annonce également que les organes de gouvernance de la banque vont bientôt examiner l'option d'internationalisation du groupe, à travers une opération d'expansion en Afrique. 

Le nouveau PDG de la banque nous confirme que son mandat s'inscrira dans la continuité du travail mené par Ahmed Rahhou, notamment dans le volet digitalisation. Il nous annonce également que les organes de gouvernance de la banque vont bientôt examiner l'option d'internationalisation du groupe, à travers une opération d'expansion en Afrique.

Si le personnage est inconnu du grand public, sa nomination à la tête du CIH n'a pas été une surprise pour la communauté financière. Bras droit du PDG sortant depuis 2009, on l'a souvent vu aux côtés d'Ahmed Rahhou, affichant au grand jour leur complicité.  C'est un choix logique, donc. Un choix de la continuité.

Sa nomination, intervenue lors du conseil des ministres du 4 juin, a été faite sur proposition du Chef du gouvernement et à l’initiative du ministre de l’Economie et des Finances, conformément aux dispositions de l’article 49 de la Constitution.

"C’est une nomination dont je suis évidemment fier", nous confie Lotfi Sekkat ."C’est un honneur que Sa Majesté m’ait confié la mission de diriger CIH Bank".

C’est en effet une belle consécration pour ce natif de Meknès. Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Electronique, Informatique et Radiocommunications de Bordeaux, cet ingénieur de 54 ans a cumulé une trentaine d’années d'expérience dans le secteur bancaire dont un passage par le département SI du Crédit du Maroc. C'est là où il fait connaissance avec Ahmed Rahhou, alors DGA de la filiale marocaine du Crédit Agricole, déjà très porté sur les innovations technologiques et monétiques.  

Les deux hommes rejoignent d’ailleurs presqu’en même temps le CIH en 2009 : Rahhou en tant que PDG, et Sekkat en tant que DGA en charge du pôle Finances et Risques.

Commence alors une véritable besogne de nettoyage des comptes d'une banque submergée par les scandales financiers. Une opération de rebranding du CIH en "CIH Bank" est également menée, transformant l'image de l'ex-OFS en véritable banque universelle et digitale.

Dix ans plus tard, la banque s'est taillée une place de choix dans la sphère financière marocaine. Lotfi Sekkat estime en effet que sa nomination à la tête de la banque s’inscrit dans la continuité de ce qui a été déjà réalisé : "C’est une reconnaissance du travail qui a été déjà accompli", affirme-t-il.

Ahmed Rahhou lègue effectivement à Lotfi Sekkat un bilan plus qu’honorable, marqué par une véritable révolution digitale dans le secteur bancaire marocain. Chez CIH Bank, 60% des clients de la banque passent aujourd’hui par le mobile pour les opérations courantes, et 75% des virements se font en ligne.

La banque s’est également démarquée par des choix courageux, notamment la suppression des dates de valeur ou l’offre de comptes gratuits pour les jeunes et les femmes.

Mieux encore, CIH Bank promet dès cette année la possibilité d’encaisser ses chèques sans se déplacer en agence, de vérifier la disponibilité des fonds de ses clients, de changer d’agence en un clic, et de faire des virements interbancaire en instantané, entre autres.

Des chantiers que Lotfi Sekkat connaît bien, car il a lui aussi façonné et mis en œuvre la stratégie digitale du CIH Bank, une stratégie qu’il ne compte pas changer : "Nous allons continuer tout le travail qui a été initié, notamment en termes de digitalisation", nous indique-t-il.

"Nous allons également examiner, avec le Conseil d’administration, la possibilité de l’élargissement des activités de la banque, notamment à l’étranger", ajoute Lotfi Sekkat.

Il indique qu’une expansion en Afrique est à l’étude. Après l’ère Ahmed Rahhou marquée par une véritable digitalisation de CIH Bank, l’ère Lotfi Sekkat sera probablement celle de l’internationalisation de la banque.

Inwi annonce le lancement imminent de son service Mobile Money
Glen Invest reprend les parts de MNF dans la société Ma-Navette.com
Africa Capital Management primée aux Lipper Mena Markets Fund Awards