Page d'accueil Actus

Financement : le crédit bancaire a progressé de 5,1% à fin mars 2019

medias24

Bank Al Maghrib note dans son dernier bulletin monétaire une légère accélération du rythme de progression du crédit bancaire sur les trois premiers mois de l'année. Voici les détails des statistiques du trimestre par secteur. 

 

Bank Al Maghrib note dans son dernier bulletin monétaire une légère accélération du rythme de progression du crédit bancaire sur les trois premiers mois de l'année. Voici les détails des statistiques du trimestre par secteur.

Le taux d’accroissement du crédit bancaire est passé de 4,2% à 5,1% en mars, d'après la dernière revue mensuelle de la conjoncture économique de Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution traduit l’accélération de 5,6% à 13,2% des prêts aux sociétés financières.  Le rythme de progression du crédit destiné au secteur non financier est passé quant à lui de 4% à 3,8%.

Par secteur institutionnel, les crédits aux entreprises publiques ont augmenté de 3,2% après 5,9% un mois auparavant, suite à une décélération de 19,7% à 11% des facilités de trésorerie, et de 3,8% à 3,1% des prêts à l’équipement.

Pour ce qui est des concours aux entreprises privées, ils se sont accrus de 1,7%, rythme inchangé par rapport au mois précédent.

Les facilités de trésorerie ont maintenu une progression stable à 6,2%.

En face, la baisse des crédits à l’équipement s’est atténuée pour passer de 2,4% à 1,7%. Idem pour les crédits à la promotion immobilière dont la baisse est passée de 3,5% à 2,4%.

De même, les prêts aux ménages ont augmenté de 5,7% après 5,5%, traduisant une accélération du rythme d’accroissement des crédits à la consommation de 5,8% à 6%. La progression des prêts à l’habitat est restée quasi-inchangé à 5,6%.

S’agissant des créances en souffrance, elles ont progressé de 5,5% après 4% en février et leur parts dans le total des crédits bancaires est restée quasi-stable à 7,7%. 

Celles des ménages ont marqué une hausse de 13,7% après 9% portant leur ratio à 8,2% contre 7,9% et celles des entreprises non financières privées ont augmenté de 0,7% après 1,2%. Leur ratio est revenu de 11,6% à 11,4%.

Par branche d’activité, les données trimestrielles à fin mars 2019 font ressortir une décélération de 14,3% à 7% des crédits destinés à la branche « industries alimentaires et tabac » et une accentuation de la baisse de ceux adressés à la branche « électricité, gaz et eau » de 6% à 14,7%.

De même, les concours accordés à la branche « bâtiment et travaux publics » ont accusé un repli de 1% après une augmentation de 1,2%. 

A l’inverse, les prêts destinés aux branches « Commerce, réparations automobiles et d'articles domestiques » et « Transports et communications » ont augmenté de 4,3% et de 4,1% respectivement contre des baisses de 1,4% et de 4,6%.
 

Inwi annonce le lancement imminent de son service Mobile Money
Glen Invest reprend les parts de MNF dans la société Ma-Navette.com
Africa Capital Management primée aux Lipper Mena Markets Fund Awards