Tableau de bord

le 23/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Attijari Global Research (AGR) vient de publier la première édition trimestrielle de son indice AGR Africa Bond Index. Cette première édition retrace l'évolution de l'indice depuis sa date de base, juin 2014. 

Attijari Global Research (AGR) vient de publier la première édition trimestrielle de son indice AGR Africa Bond Index. Cette première édition retrace l'évolution de l'indice depuis sa date de base, juin 2014.

Comme nous l’avions annoncé dans un précédent article, Attijari Global Research (AGR) a lancé un nouvel indice dénommé AGR Africa Bond Index.

Propriétaire intellectuel de l’indice, AGR s’est associé à S&P Dow Jones Indices, leader mondial dans le calcul et la conception d’indices.

«AGR Africa Bond Index représente un indice Total Return libellé en USD. Son univers de base est le risque de crédit souverain en Afrique», précise la première publication relative à l’indice.

Selon la filiale de recherche d’Attijari, l’intérêt de cet indice est de suivre les encours d’émission de dettes souveraines des pays africains, libellées en devises.

Lors de cette première édition, l’évolution de l’indice AGR Africa Bond Index a été retracée depuis sa date de base, à savoir juin 2014.

La valeur de l’indice ressort ainsi à 100,1 pts pour une capitalisation totale dépassant les 60 milliards de dollars. 

"Le continent africain a été particulièrement actif en termes de levées à l'international"

Par ailleurs, le nombre de lignes constituant le gisement a connu une évolution "notable" durant cette période, passant de 16 lignes initialement à 52 actuellement.

«Au cours du dernier quinquennat, le continent Africain a été particulièrement actif en termes de levées à l’international, sous forme d’Eurobonds», peut-on lire sur le papier de recherche.

«Globalement, le track record de l’indice AGR ABI connaît une multiplication par 3,0x de sa capitalisation et de 3,3x du nombre des lignes constituantes, et ce en l’espace de 4 ans et 9 mois», souligne-t-on.

Parallèlement, l’équipe d’AGR indique que l’AGR Africa Bond Index est représenté par 7 pays africains. 

Celui-ci est composé par l’Afrique du Sud, le Nigéria et l’Egypte qui disposent d’une forte représentativité dans ce benchmark. Ces 3 pays dominent près de 60% de la capitalisation tandis que le Maroc, le Kenya, le Ghana et la Zambie se partagent les 40% restant.

«L’observation de la ventilation actuelle de l’indice par l’agence de notation S&P montre la forte contribution des obligations notées B qui concentrent 55,5% de l’indice AGR ABI», ajoute-t-on.

En outre, notons que l’indice est composé à hauteur de 79,1% de maturités résiduelles supérieures à 5 ans.


 

Page d'accueil Actus