Tableau de bord

le 20/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Le ministère de l'Intérieur s'est réuni mardi 9 avril avec la CDT, dans le cadre du dialogue social. Le gouvernement a présenté une nouvelle offre à la Confédération, dont les membres sont réunis ce mercredi pour prendre une décision.

Le ministère de l'Intérieur s'est réuni mardi 9 avril avec la CDT, dans le cadre du dialogue social. Le gouvernement a présenté une nouvelle offre à la Confédération, dont les membres sont réunis ce mercredi pour prendre une décision.

La nouvelle offre du gouvernement a été largement améliorée par rapport à sa dernière proposition. Elle comprend désormais une augmentation de 10% du SMIG et du SMAG sur 2 tranches. Le SMIG horaire est depuis 2015 de 13,46 DH (environ 2.500 DH par mois) et le SMAG journalier est de 69,73 DH (environ 1.800 DH par mois).

Pour les fonctionnaires, le gouvernement propose une augmentation couvrant toutes les échelles. Son ancienne offre concernait uniquement les fonctionnaires des échelles inférieures à 10 échelon 5 :

- une augmentation de 500 DH pour les fonctionnaires inférieurs à l'échelle 10, échelon 5 (contre 400 DH auparavant et 300 DH dans l'offre initiale);

- une augmentation de 400 DH pour les fonctionnaires à partir de l'échelle 10, échelon 6.

Ces augmentations seront versées sur trois étapes au cours d'un an et demi. Le premier versement de 200 DH sera fait à partir du 1er mai, le deuxième en janvier 2020 et le troisième en janvier 2021.

Le gouvernement maintient l'augmentation de l'allocation familiale de 100 DH par enfant, pour les trois premiers enfants.

Si la CDT est en train d'étudier cette nouvelle offre, aucune information ne circule sur les rencontres en cours ou à venir du ministère de l'Intérieur avec les autres centrales syndicales les plus représentatives, sachant que l'on est 0 trois semaine du 1er mai.

En tous les cas, si les syndicats acceptent cette proposition, la question du financement de cette offre sera posée. En effet, si l'augmentation proposée du SMIG et SMAG ne coûtera rien à l'Etat vu que le salaire minimum dans la fonction publique est déjà de 3.000 DH, les autres augmentations auront un impact lourd sur le budget général où la masse salariale pèse déjà beaucoup.

La dernière offre du gouvernement devait coûter près de 7 milliards de DH.

 

Page d'accueil Actus