Page d'accueil Actus

La Banque Islamique de Développement présente sa nouvelle stratégie à Marrakech

medias24

Cette stratégie est axée autour de la réalisation des Objectifs Durables de Développement. Elle a été énoncée lors de la 44ème réunion annuelle du groupe qui se tient à Marrakech du 3 au 6 avril.

Bandar Hajjar, Président du groupe de la BID.
Cette stratégie est axée autour de la réalisation des Objectifs Durables de Développement. Elle a été énoncée lors de la 44ème réunion annuelle du groupe qui se tient à Marrakech du 3 au 6 avril.

La 44ème réunion annuelle du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) qui se tient du 3 au 6 Avril 2019 à Marrakech, a été marquée par la lecture d'un message du Roi Mohammed VI, énoncé par son conseiller Omar Kabbaj.

Dans son message, le Roi a salué le groupe de la BID pour « les efforts louables qu’il n’a eu de cesse de déployer, comme l’attestent d’ailleurs l’envergure et la qualité des programmes et projets de développement financés ainsi que les initiatives mises en œuvre ».

Le souverain a également encouragé l’initiative de la BID pour la création d’un fonds pour la science, la technologie et l’innovation ‘’qui a vocation à soutenir les projets de recherche remarquables, portés par les Etats membres et les communautés musulmanes à travers le monde’’.

A cette occasion, le Roi a appelé la BID à placer en tête de ses priorités :

- le développement du capital humain ;

- l’appui aux petites et moyennes entreprises ;

- la création d’emploi en faveur des jeunes ;

- la création de réseaux de protection sociale et la généralisation de leur accès ;

- la promotion de la condition de la femme ;

- la réduction de la pauvreté, la précarité et les disparités spatiales.

Le souverain a appelé également à accorder une attention particulière au financement des projets de mise à niveau des infrastructures, à la promotion des projets de développement qui favorisent la complémentarité économique entre les pays islamiques notamment en Afrique, dans les différents domaines, tels que les projets énergétiques et d’infrastructures, dans l’objectif de renforcer les réseaux de raccordement électrique et les liaisons terrestres et maritimes, ainsi que les projets agricoles destinés à assurer la sécurité alimentaire.

‘’Dans ce cadre, nous considérons le projet de gazoduc entre le Nigéria et le Maroc comme un modèle de projets de coopération Sud-Sud, structurants et d’intégration, éligibles au financement du groupe de la BID, puisque la plupart des pays africains intéressés sont des membres à part entière du groupe’’, appelle le Roi dans son message.
La nouvelle stratégie de la BID

La nouvelle vision stratégique de la BID

Cette 44ème réunion tourne autour du thème : « La transformation dans un monde en mouvement : un cheminement vers les Objectifs Durables de Développement».

Cette thématique incarne la nouvelle stratégie portée par la banque pour la réalisation des Objectifs Durables de Développement (ODD).

Les quatre piliers essentiels du plan quinquennal de la BID portent sur :

-les partenariats public-privé ;

- la science, la technologie et l’innovation ;

- la chaîne de valeur mondiale ;

- la finance islamique.

Durant cette manifestation, Bandar Hajjar, Président du groupe de la BID, a exposé sa nouvelle vision pour l’atteinte des ODD et le rôle que la Banque peut jouer en ce sens.

Dans son ouvrage « La route vers les ODD : un nouveau modèle pour un monde en évolution rapide», Bandar Hajjar souligne que les ODD représentent une nouvelle ère, élevant le niveau de financement de développement requis de plusieurs milliards à celui de trillions de dollars. L'ampleur de ces défis est ainsi supérieure à ce que toute institution individuelle peut avoir comme capacité.

Cette réunion, qui est présidée par le Ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun, en sa qualité de Président du Conseil des Gouverneurs, rassemble environ 2.000 experts et décideurs, conviés pour discuter les défis et explorer les opportunités qui se présentent aux pays membres.

Dans son allocution d’ouverture, Mohamed Benchaaboun a déclaré que ‘’le thème de la réunion annuelle de cette année, « nous fournit un cadre approprié pour traiter des questions d’importance stratégique pour les marchés émergents et les économies en développement membres de la Banque islamique de développement ».

‘’L’économie mondiale subit des changements spectaculaires, qui se sont accélérés au cours des deux dernières décennies’’, signale-t-il.

Ainsi, ‘’le passage à l'industrialisation est le moyen qui permettra de créer un vaste potentiel économique et d'améliorer le niveau de vie de la population’’, ajoute M. Benchaaboun.

Le ministre des Finances a souligné que ‘’cette transformation ne peut être réalisée qu'en créant des conditions favorables à un environnement commercial concurrentiel qui encourage les investissements nationaux et étrangers.

En saluant le nouveau modèle de participation adopté par la BID, Mohamed Benchaaboun a déclaré que : ‘’Conscient de l’importance de la coopération Sud-Sud, j’encourage la Banque islamique de développement à réfléchir aux chaînes de valeur régionales et à l’intégration régionale ».

''Le commerce et les investissements entre les pays membre de la BID doivent être renforcés pour créer des acteurs régionaux puissants capables de gagner une part croissante dans les chaînes de valeur mondiales stratégiques et d'élargir les opportunités d'emploi pour nos jeunes’’.

Outre les réunions officielles, cette rencontre connaîtra la tenue d’une série d'événements parallèles qui exploreront les thématiques suivantes :

● Science, Technologie et Innovation;

● Les moyens mis en place pour les jeunes afin d’intégrer les connaissances traditionnelles, l’innovation et la technologie ;

● Construire la résilience pour une transformation effective.

Un Pavillon Maroc, comprenant plusieurs stands d’expositions de départements ministériels et d’établissements publics, a été mis en place. Celui-ci permettra de faire connaître, auprès des participants, les grands chantiers lancés par le Maroc, ses réalisations dans les domaines économique et social ainsi que ses atouts touristiques et son savoir-faire en matière d’artisanat.

 

Séance du 19-07-2019

Marché de change
Journée du 19-07-2019