Tableau de bord

le 20/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Disparu des radars depuis plus de trois ans, le patron du groupe Alliances signe son come back à l'occasion de la présentation des résultats annuels du promoteur. Avec en bonus, la promesse de retour des dividendes à partir de l'exercice prochain, avec un pay out qui ne dépasserait pas toutefois les 30%. 

 

Le come-back de Alami Lazraq : Alliances distribuera des dividendes à partir de 2020

Par S.E.H. | LE 02-04-2019 
Disparu des radars depuis plus de trois ans, le patron du groupe Alliances signe son come back à l'occasion de la présentation des résultats annuels du promoteur. Avec en bonus, la promesse de retour des dividendes à partir de l'exercice prochain, avec un pay out qui ne dépasserait pas toutefois les 30%.

Alors que le groupe immobilier Alliances augmente graduellement ses bénéfices après des années de restructuration, son management a indiqué, ce 2 avril lors de la présentation des résultats annuels, que celui-ci pourrait distribuer des dividendes à ses actionnaires dès l’année prochaine.

C’est le PDG du groupe Alami Lazraq qui a fait l’annonce, signant ainsi son retour au devant de la scène. Le patron du promteur s'était éclipsé ces dernières années laissant place à son ex-Directeur Général Ahmed Ammor.

Alami Lazraq paraissait enthousiaste. Mais il est resté vigilant, surtout que sa compagnie traîne encore un endettement de 2,5 milliards de dirhams. Il affirme donc que le pay-out éventuel ne dépassera pas les 30% des bénéfices. Une condition relative au plan de reprofilage de sa dette privée qui totalise 2 milliards de dirhams, et dont les nouvelles modalités de remboursement ont été acceptées par 82% des créanciers.

Ces modalités impliquent également un remboursement sur 10 ans, avec une franchise de 3 ans et donc un paiement à partir de la quatrième année. Le reprofilage portera sur la cession d’un univers d’actifs immobiliers évalués à 5 milliards de dirhams.

Un nouveau business model

Le management du promoteur immobilier a par ailleurs indiqué que la réussite affirmée du plan de restructuration lui permet d’appréhender l’avenir en toute sérénité.

Le groupe mise sur un nouveau Business model répondant aux nouvelles exigences du secteur. Alliances table ainsi sur l’amélioration de l’offre de logement social à travers l’augmentation des surfaces, l’amélioration du niveau de prestations, et le regroupement des logements sociaux en résidences fermées.

Le promoteur prévoit également l’étude de projets moyen standing dans plusieurs villes notamment à Marrakech, Kenitra-Mehdia et Tanger, en plus de l’aménagement de lotissements comprenant une offre de produits variée (lots économiques, lots de villas et lots d’immeubles pour les petits promoteurs). Des offres qui selon Alliances correspondent à la demande et tiennent compte des budgets des ménages.

D’une autre part, Alliances veut s’attaquer à l’optimisation du financement de l’ensemble de ses projets à travers la sécurisation de 40% des ventes avant le démarrage des travaux. Et l’adoption d’un processus de règlement des avances et de recouvrement plus strict.

Une approche que la compagnie veut appliquer également dans ses investissements en Afrique, avec des critères d’investissement stricts équivalents à ceux appliqués au Maroc, afin de limiter les risques inhérents aux projets. Elle envisage également d’intervenir plus dans des projets clé en main pour le compte des Etats avec une garantie de financement. 

>>> Pour regarder le live de la conférence de Alami Lazraq : 

Page d'accueil Actus