Page d'accueil Actus

Total Maroc : la pression sur les marges fait baisser les bénéfices de 24% en 2018

medias24

En dépit de la progression de son chiffre d’affaires, le résultat net consolidé du pétrolier est descendu sous la barre du milliard de dirham. Le groupe a décidé toutefois de maintenir le même niveau de dividende que l'année dernière.

En dépit de la progression de son chiffre d’affaires, le résultat net consolidé du pétrolier est descendu sous la barre du milliard de dirham. Le groupe a décidé toutefois de maintenir le même niveau de dividende que l'année dernière.

La pression sur les marges s’est faite ressentir sur les résultats annuels de Total Maroc pendant l’année 2018.

Le chiffre d’affaires de Total Maroc a progressé de 25,87% en passant de 9,91 MMDH en 2017 à 12,48 MMDH au 31 décembre 2018.

En dépit de la hausse du chiffre d’affaires, le résultat opérationnel s’est dégradé de 27,27% à cause de la hausse des Achats de plus de 38% et des charges d’exploitation de 13,31%.

Selon la communication financière du groupe, le contexte baissier des marges s’explique par :

> La forte hausse des cours du pétrole au cours des dix premiers mois de l’année, non entièrement répercutée sur les prix de vente ;

> Un effet de stocks négatif au 31 décembre 2018, consécutif à la chute des prix enregistrée à fin 2018 ;

> La poursuite de l’effort d’investissement en infrastructures pétrolières et logistiques notamment dans les capacités de stockage et le transport, conduisant à une hausse des frais variables. 

Ceci dit, l’effet négatif de baisse des marges a été partiellement compensé par une croissance soutenue des volumes, tirée par :

> La dynamique favorable sur l’ensemble des activités, y compris les ventes réseau qui progressent de 6% en données comparatives;

Total Maroc dispose aujourd’hui d’un large réseau de 319 points de vente actifs au 31 décembre 2018, renforcé par les 12 nouvelles ouvertures effectuées en 2018 et les 14 ouvertures de 2017 ;

> La hausse du taux de pénétration des produits et services à forte valeur ajoutée tels que Total Excelluim, Total Card, La Croissanterie, Total Wash, Hard Auto, Carglass, Total Quartz, Auto Service et Starbucks ;

> La progression de 4% des ventes de Lubrifiants ;

>L’activité Aviation a également connu une augmentation significative des ventes de 44%.

Par ailleurs, le groupe a pu améliorer son coût de l’endettement financier qui passe de 13,61 MDH à 7,65 MDH. 

Au vu de ces évolutions, le résultat net consolidé a reculé de 24,26% à 781,75 MDH contre 1,03 MMDH en 2017.

Compte tenu de ses résultats, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale, qui se tiendra le 2 mai 2019, la distribution d’un dividende d’un montant global de 501,76 MDH, soit 56 DH par action, au même niveau que celui de l’année dernière.