Page d'accueil Actus

Les éclaircissements d'OCP suite au rapport de la Cour des comptes

medias24

Suite à la publication par la Cour des comptes, le lundi 18 mars, de la synthèse du rapport relatif à la mission de contrôle de la gestion des activités minières d'OCP, le management du groupe phosphatier apporte les éclaircissements suivants.

Suite à la publication par la Cour des comptes, le lundi 18 mars, de la synthèse du rapport relatif à la mission de contrôle de la gestion des activités minières d'OCP, le management du groupe phosphatier apporte les éclaircissements suivants.

La Cour des comptes a pointé plusieurs lacunes dans la gestion des activités minières d'OCP et émis des recommandations.

Le management d'OCP a tenu à apporter les éclaircissements suivants:

- Au niveau de la planification, le groupe précise qu'il a lancé en 2017 un programme de transformation digitale incluant le dispositif "Mine Planning" pour la planification multi-horizons des activités minières sur une plateforme unique pour l'ensemble des sites.

"Aujourd’hui, Mine Planning est déployé sur 2 sites et couvrira l’ensemble des sites miniers en 2019. Par exemple, les réserves de la mine de Benguerir sont modélisées sur 30 ans", précise OCP.

Le groupe ajoute qu'il procède également à la supervision et à l'optimisation du la flotte d’engins en temps réel. "Des tours de contrôle centralisées au niveau de chaque site supervisent en temps réel 320 engins mobiles connectés (camions, bulldozers, draglines, etc…)".

Enfin, le management affirme mener une gestion intégrée de la supply chain de la mine au port, permettant un pilotage de bout en bout de la performance et de la qualité.

- Concernant la maintenance, OCP annonce que la digitalisation sera complétée à 100% en 2019 et que ses équipes développent des algorithmes de prédiction des pannes utilisant l'intelligence artificielle.

- Sur le volet environnement, il annonce le lancement de la réhabilitation et de la plantation de 1000 ha/an (oliviers, arganiers, caroubiers,…). "Cela correspond à 2 fois la consommation annuelle de terrain. Objectif : réhabiliter et planter l’ensemble des terrains exploités depuis un siècle", précise le management.

De plus, des essais industriels de filtration des boues de lavage seront menés en 2019. Objectif : éliminer définitivement les digues d’épandage à partir de cette année. "Ceci permettra de réduire notre consommation d’eau à la mine de près de 20%", conclut le groupe.